ads bas

Abdoul Madany Diallo: Le rasta globetrotter chez Alpha Blondy

ads bas

Par Justin  Kassy- Afriquematin.net

Le fanatisme peut nous amener à faire des exploits inédits qui défient la raison et nous grandit. Avec Abdoul Madany Diallo, un jeune artiste rasta Peulh de Dabo, région de Ziguinchor au Sénégal, on est bel et bien face à cette évidence.

Depuis le 28 avril 2019, sur son vélo peint aux couleurs du rastafarisme (jaune- rouge-vert), Abdoul Madany Diallo est parti du Sénégal pour la Côte d’Ivoire, où il est arrivé le 19 mai 2019. En passant par le Mali. Il faut dire qu’en 22 jours (15 jours : Sénégal-Mali et Mali-Côte d’Ivoire : 7 jours), il a fait les 3.000 kilomètres entre ces trois pays.  Au cours de ce voyage, le musulman qu’il s’est abstenu de jeûner.  Des familles lui donnaient à manger. Il roule la journée et la nuit, il se repose, pour éviter les attaques. C’est la troisième fois qu’Abdoul effectue ce voyage à vélo en Côte d’Ivoire par le Mali, sans rencontrer son idole. Mais, dit-il, « je ne me décourage pas !»globetrotter

Mais pour quoi ce voyage en Côte d’Ivoire ? « Je viens à Abidjan pour voir mon idole Alpha Blondy. Je veux l’honorer de son vivant. Car en Afrique, on honore nos stars, nos héros le jour où ils sont inertes. Je voudrais, pour ma part, rendre hommage à ce grand artiste, cet artiste émérite, pour ce qu’il a fait d’extraordinaire et continue de faire pour l’Afrique et l’humanité tout entière, à travers la musique reggae, celle qu’il a choisi pour égayer, éduquer le peuple depuis qu’il caresse le micro devant les publics du monde entier. Je voudrais lui rendre cet hommage de son vivant. Afin qu’il puisse en jouir. Moralement. Alpha Blondy est un symbole pour les jeunes Africains que nous sommes. » Malheureusement, notre globetrotter (qui est un maraîcher dans son pays) et son idole ne se verront pas. Alpha était en voyage. Cependant, il a laissé un tableau sur lequel il est écrit : « El Hadj Alpha Blondy, grande star africaine de la musique reggae. » C’est au gardien du bâtiment du « Centre Commercial » d’Alpha, en la personne de Justin Yao qu’Abdoul a remis ce tableau. L’hôte de la star du reggae est retourné le lendemain au Sénégal, en reprenant le même parcours.

Les commentaires sont fermés.