Taabo/Le CNS sensibilise sur le danger du travail des enfants

Par Keren Bossouma/afriquematin.net avec sercom

Lancée officiellement le mardi 23 août dernier, la campagne de sensibilisation sur les dangers du travail des enfants, a eu lieu dans la sous-préfecture de Taabo.  

Les tout-petits ont eu droit aux explications sur l’importance de lutter contre le travail des enfants.

Cette campagne de l’édition 2022 qui a eu pour thème « la sensibilisation et l’éducation des enfants pour l’élimination du travail des enfants » a été l’occasion pour les membres du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) d’expliquer aux enfants et aux populations le danger qui guette ces mômes.

Débutée par un atelier pédagogique animé par le Président de l’ONG « Les amis de San-Pedro », il est revenu au premier responsable de cette structure, Beugré Désiré, d’entretenir les enfants sur le circuit de production de la pépite de cacao à la tablette de chocolat. Cette intervention a été soutenue par la diffusion d’un film de huit (8) minutes qui a traité le thème.

Mme N’Da Nadia Bindé, a expliqué le sens de cette campagne de sensibilisation qui a pour objet de faire prendre conscience aux enfants.

Pour sa part le Consultant National en charge de la question du Travail des Enfants, Amani Konan Michel a expliqué aux tout-petits la différence entre les pires formes de travail des enfants et le travail socialisant.

Quant à l’émissaire N’Da Nadia Bindé, chef de Cabinet de la Première Dame Dominique Ouattara, qui représentait pour la circonstance, la Secrétaire Exécutive du CNS, Yao Patricia Sylvie, elle a expliqué à l’auditoire, l’importance de cette campagne de sensibilisation et l’enjeu de la lutte contre le travail des enfants.

Expliquant le sens de cette campagne de sensibilisation qui a pour objet de faire prendre conscience aux enfants, elle fera savoir que les tout-petits peuvent-accompagner leurs parents dans les plantations, en réalisant les travaux dits socialisant, mais ils ont plutôt « leur place est à l’école et non dans les plantations de cacao », a-t-elle souligné, en présence du Secrétaire Général de la Préfecture de Taabo, Traoré Djibril.

LIRE AUSSI :   "Procès de l'imaginaire": Charles Blé Goudé devant les juges ce matin

Faut-il rappeler que plusieurs personnalités ont pris part à cette rencontre, notamment le deuxième adjoint au Maire de Taabo, Abraham Koffi, du Président du Conseil d’Administration (PCA) de la coopérative ETC Beugré Kouadio et du Président de l’Association des PCA de coopérative, Moussa Sawadogo.