Tiébissou-Basket-ball/Patlor’s women Basket-ball Camp initie plus d’une centaine de jeunes filles

Hope Team Organisation (HTO) avec les anciennes basketteuses de Côte d’Ivoire ont organisé un camp de Basket-ball féminin dénommé « Patlor’s women Basket-ball Camp » du samedi 18 au dimanche 19 mai 2024 au Lycée Moderne Coffi Gadeau de Tiébissou. Cette activité qui était à sa troisième édition avait pour thème « Civisme et hygiène de la jeune fille ».

Sur 500 jeunes filles attendues, elles étaient finalement plus de 600, majoritairement des élèves, qui ont pris part à ce camp d’initiation au Basketball. Sur les deux journées, les jeunes filles ont participé à des ateliers de formation sur l’hygiène et le civisme sans oublier des formations théoriques et pratiques sur  le Basketball et des matchs gala entres elles et leurs encadreurs. « Nous sommes très heureuses d’avoir participé à ce camp de basketball. Nous avons beaucoup appris et nous souhaitons continuer la formation après  le camp. Nous disons merci à Maman Patricia de nous avoir permis de partager cette nouvelle expérience enrichissante avec elle », a témoigné N’goran Cécile, élève en classe de première au Lycée Moderne Coffi Gadeau. Pour Patricia Lorougnon, présidente fondatrice de HTO et initiatrice de Patlor’s women Basketball, les filles avaient de l’envie. « Cette activité, est à la fois une activité de promotion de genre dans le sport mais une activité qui vient créer un cadre d’épanouissement de la jeune fille à travers le basket-ball, un sport collectif et de solidarité.

L’étape de Tiébissou nous a démontré qu’il y avait de l’engouement et l’envie au niveau des filles. Et ça, c’est ce que nous retenons  essentiellement », déclare Patricia qui est par ailleurs la Responsable du Développement du Basket-ball dans la zone 3 Afrique pour la Fédération  internationale de Basket-ball (FIBA). Quant au parrain de l’activité, Ousmane Gbané, Directeur général de l’Office national des Sports (ONS), il a félicité les organisateurs et donné les raison de son attachement à cette activité. « Tout ce qui touche au sport, étant mon domaine premier, je suis immédiatement sensible. Quand les organisateurs m’ont contacté, j’ai adhéré à leur projet qui permettra de promouvoir le Basketball et surtout le basketball féminin a Tiébissou. Le sport, à travers ses valeurs comme le courage et la patience, a bercé toute mon enfance. Si nous inculquons ces valeurs aux jeunes, cela va construire leur personnalité et ils deviendront plus tard des modèles citoyens pour la Côte d’Ivoire», a-t-il fait savoir en disant sa disponibilité à accompagner les initiateurs afin de voir dans quelques années un club de basketball à Tiébissou.

LIRE AUSSI :   Ouagadougou : six gendarmes déposés à la prison de Ouaga

Notons que les entraîneurs de centres de basketball, les professeurs d’Education physique et sportives et les agents de la Direction départementale des Sports de Tiébissou étaient associés à l’aventure. Pour rappel, la première et la deuxième édition du Patlor’s women Basket-ball Camp a eu lieu respectivement à Gagnoa en 2022 et à Bouaké en 2023. Son objectif est de développer le basket-ball féminin, créer des centres de formation, détecter des talents et apporter un appui à la scolarisation et à l’insertion socioprofessionnel de la jeune la fille.

AMK