Journée mondiale de l’Hypertension Artérielle (17 Mai) / La Fondation de l’Institut de Cardiologie sensibilise les travailleurs de la Fédération Ivoirienne de Football

Guillaume Ahi / afriquematin.net

Le 17 mai 2024 dernier, la mairie de Treichville a accueilli la cérémonie officielle de la Journée mondiale de l’hypertension artérielle (HTA). À cette occasion, la Fondation de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (FICA), en partenariat avec le Programme National de Lutte contre les Maladies Métaboliques et de prévention des maladies non transmissibles(PNLMM), et avec le soutien financier de la Société Ivoirienne de Banque (SIB), a organisé une campagne de sensibilisation et de dépistage à l’endroit employés de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

 Au cours de cette journée dédiée à la lutte contre l’hypertension artérielle, les employés de la FIF ont été sensibilisés aux facteurs de risque cardiovasculaires et ont bénéficié de séances de dépistage de l’HTA et du diabète. Un nutritionniste et un coach sportif ont également informé les participants sur l’importance d’adopter une hygiène de vie saine pour prévenir ces maladies qui causent de nombreux problèmes de santé.

Consultation Diabétologie
Sensibilisation du coach sportif lors des dépistages
Séance d’étirement et d’exercices respiratoires lors de la cérémonie officielle
Sensibilisation du nutritionniste lors de la cérémonie officielle
Madame Séka Flora, Secrétaire générale de la FICA, lors de la cérémonie officielle

En parallèle de cette activité de sensibilisation, la cérémonie officielle s’est déroulée à la mairie de Treichville. Au cours de cette cérémonie, Madame Séka Flora, Secrétaire générale de la FICA, a réaffirmé, au nom des organisations impliquées dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires, leur engagement à intensifier leurs efforts contre ces affections : « Responsables de 63 % des décès, les maladies chroniques représentent la première cause de mortalité dans le monde. L’HTA est une maladie insidieuse qui progresse silencieusement avant de frapper un organe vital (cœur, rein, cerveau…), pouvant entraîner un décès prématuré. Pouvons-nous rester indifférents face à une telle pathologie ? Bien sûr que non ! D’autant plus qu’elle touche souvent des personnes très actives et confrontées à de nombreuses responsabilités. Elle devient non seulement un problème de santé publique, mais aussi un obstacle au développement. C’est pourquoi nous sommes réunis aujourd’hui, unissant nos efforts au sein de la plateforme de lutte contre l’hypertension artérielle (incluant la Fondation ICA, la Fondation Cœur de Grâce, la LICH et l’ACHAP) pour enrayer ce fléau par la prévention, notre cheval de bataille et notre credo », a-t-elle déclaré, avant  d’exprimer sa gratitude envers tous les partenaires, notamment la Société Ivoirienne de Banque (SIB), pour leur soutien constant dans la lutte contre ces maladies.

LIRE AUSSI :   ONU/la mise en garde d'António Guterres contre un «hiver de grogne»

La cérémonie a également inclus un atelier de cuisine où Madame Séka a montré aux participants comment préparer à moindre coût un repas sain.

Notons que la Fondation de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (FICA) est un organisme humanitaire à but non lucratif. Sa mission est de collecter des fonds pour soutenir et promouvoir les actions de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA) dans le domaine de la santé cardiaque, de l’équipement et de la prise en charge des malades du cœur indigents.