Bondoukou/ Le Pncs renforce la capacité des acteurs et des leaders sociaux sur la culture de la paix et la prévention des conflits

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Le jeudi 21 mars 2024, dans la salle de conférence de la préfecture de Bondoukou, s’est tenu un atelier de renforcement des capacités techniques des acteurs et des leaders sociaux sur la culture de la paix, la prévention et la gestion des conflits.

Le DG du Pncs entouré par le préfet de région à sa droite et des autorités administratives

Organisé par le Ministère de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté (Mcnslp) à travers le Programme National de Cohésion Sociale (Pncs), cet atelier s’est déroulé sur une journée. Cette activité, qui s’inscrit dans le cadre de la gestion des conflits et de la promotion de la culture de la paix en prévision des joutes électorales de 2025, a été marquée par la présence du préfet de Bondougou, M. Andjou Koua, du Directeur Général du Pncs, ainsi que d’autres personnalités. L’objectif principal de cet atelier était de contribuer à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale dans la localité de Bondoukou,

Des participants

Le préfet de Bondoukou, M. Andjou Koua, président de cette cérémonie, a souligné dans son allocution la louable initiative qui sous-tend cette rencontre. Il a mis en avant l’importance de promouvoir la notion de vivre ensemble et d’entente pour le bien-être des communautés. En ce sens, il a souligné la nécessité capitale de pérenniser cette initiative afin de consolider la paix et de favoriser le développement durable dans la région.

Pour sa part, M. Houssou Konan,  Directeur Général du Pncs, représentant du Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Godo, s’est exprimé avec satisfaction quant à la tenue de cette remarquable initiative. Il a ensuite mis en avant les points essentiels abordés lors de cet important atelier. Selon M. Houssou Konan, il est impératif de s’engager en faveur de la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire. C’est dans cette perspective que la région de Gountogo a été choisie pour renforcer l’efficacité des mécanismes locaux de prévention et de résolution des conflits.

LIRE AUSSI :   Côte d'Ivoire: il détruit une église pour construire deux immeubles sur le point de s'écrouler.

S’adressant aux participants, M. Houssou Konan a tenu à exprimer sa gratitude aux acteurs sociaux les efforts qu’ils ont déjà déployé en matière de paix et de cohésion sociale «  madame la Ministre remercie tous les acteurs sociaux en particulier les chefs communautaires et les chefs de quartier qui,  continuellement travaillent à renforcer les liens entre les différentes couches sociales. Madame la ministre exprime également son plein engagement et sa profonde reconnaissance et surtout elle invite à tous les acteurs de s’approprier les notions de paix, de lutte contre les discours de haine, et d’utiliser tous les mécanismes que la formateur a partagé au cours de cet atelier pour garantir la paix durable à Gountogo », a souligné le Directeur Général du Pncs.

Cet atelier, qui s’est tenu sur une journée, a permis aux participants, à savoir les jeunes, les associations de femmes, les chefs traditionnels et les leaders communautaires, entre autres, d’acquérir des connaissances théoriques essentielles pour prévenir et gérer les conflits, et surtout pour garantir la paix à Bondoukou.

Dans le dessein de concrétiser et de promouvoir les valeurs de paix, un nouvel atelier visant à renforcer les capacités techniques des acteurs et des leaders sociaux en matière de gestion des rumeurs, de prévention et de lutte contre les discours de haine aura lieu ce mardi 26 mars dans la ville de Bongouanou.