Enseignement Supérieur/ La Cnec demande la démission du président de l’Université de Man

La Coordination Nationale des Enseignants et Chercheurs (Cnec) a tenu une Assemblée Générale sous la présidence du Dr Kazon, Porte-Parole de la Cnec, le mercredi 6 décembre 2023 à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Au cours de cette Assemblée Générale, plusieurs résolutions ont été adoptées, dont la démission immédiate du président de l’Université de Man.

Ci-dessous les résolutions fortes de l’assemblée générale nationale de la Cnec.

Le Président de l’Université de Man, le Professeur Coulibaly Lacina

1- Deuil National académique de 03 jours matérialisé par un arrêt de travail à compter du lundi 11 décembre 2023 dans toutes les institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique en Côte d’Ivoire

2- Démission du président de l’Université de Man pour abus de pouvoir dans le décès du camarade KOUAKOU KOFFI AMOULAYE (non-paiement du salaire du mois de Novembre du camarade suite à une décision illégale de suspension de salaire)

3- Retrait systématique du pointage biométrique et de tout système de contrôle de présence des enseignants chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire au regard du décret N°77-57 du 21 janvier 1977 en son article 3.

4- Le retrait de toutes les mesures illégales disciplinaires et de suspension de salaires à l’égard des onze (11) autres enseignants chercheurs et chercheurs de l’Université de Man de la même cohorte que le camarade Dr KOUAKOU KOFFI AMOULAYE

5- Le respect des libertés syndicales à l’Université de Man

6- L’Assemblée Générale met en mission son Conseil d’Avocats à l’effet d’analyser la possibilité d’intenter une action en justice contre le Président de l’Université de Man.

Cercom Cnec

LIRE AUSSI :   VITALE : Une star généreuse. Elle offre 100.000frcs à DJ-Deversaille.