Musique/M’Bilia Bel veut beaucoup plus d’argent

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

Artiste de renommée internationale, M’Bilia Bel fait partie de cette catégorie et d’une autre génération. Celle qui s’est impliquée, et investie sans repos, pour permettre à la rumba   congolaise, d’écrire ses lettres de noblesse.

 « Lorsque le vin prend de l’âge, il se bonifie », dit-on, or, des milliers de mélomanes savent tous, que ce qui est bon, a de la valeur. Si hier, M’bilia a permis à la musique de son pays de s’imposer à travers le monde entier, sans trop forcer la main aux show-makers, aujourd’hui, la reine de la Rumba congolaise, souhaiterait que ceux-ci revoient à la hausse son cachet au niveau de ses prestations, « je veux beaucoup d’argent », précise-t-elle.

Certains, sans doute, trouveraient à redire, mais, il faut reconnaître que, de nos jours, les données ont changé et évolué dans tous les domaines d’activités. Et les artistes de la dimension de M’Bilia Bel, qui sont d’une autre catégorie doivent être vues comme des ambassadeurs, d’où des cachets importants doivent leur être reversés.

Au Congo, un groupe peut avoir en son sein, plus d’une quinzaine de personnes, sans oublier les danseuses et le milieu du show-biz évolue à un rythme exponentiel, à cet effet   la décision de M’Bilia Bel, ne doit pas surprendre.

LIRE AUSSI :   Droit de l’homme / La FIDHOP a changé de dénomination