Littérature/Le Ministre Sidi Touré magnifié

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net-info : B.A T.

 Paru début septembre 2022, -, le livre-portrait, intitulé « Les Fils de Gloire », a fait depuis quelques jours son entrée en librairie. Cette rencontre a eu lieu le mercredi 14 septembre dernier au cabinet du Ministre Sidi Tiémoko Touré.

Ministre de la Communication et des Médias, le livre se présente, à cet égard, comme un – hommage – rendu à ce fleuron du Gouvernement ivoirien.  « On peut le dire, le Ministre Sidi Touré est le seul, dans l’histoire des Ministres de la Communication et des Médias, en Côte d’Ivoire, à qui un journaliste-écrivain consacre un livre. C’est important de le noter », a déclaré l’auteur Sylvain Takoué, en présence du journaliste émérite et géniteur de Sidi, Ahmed Touré et du président de l’Unjci, Jean-Claude Coulibaly qui en est le préfacier.

 Tout en mentionnant que « Les Fils de Gloire » est un livre qui rend, en réalité, doublement hommage au fils Sidi et à son géniteur Ahmed Touré.  Ainsi, au premier, pour avoir exercé avec brio la tutelle ministérielle du métier de journaliste, au second pour s’être fait distinguer dans le métier de journaliste. « Un fait rare dans la vie des gens, qui montre, aux yeux de tous, que des fils intelligents font le même métier que leurs pères, et y deviennent des gloires, comme c’est le cas – du Ministre Sidi Touré, tel que décrit dans ce livre incitatif, qui parle aussi de beaucoup d’autres exemples marquants de ce type et dans des domaines variés », a renchérit le préfacier Jean-Claude Coulibaly, et d’ajouter que « de tels modèles de vie, qui exaltent l’excellence, devraient être suffisamment promus dans notre société ivoirienne, où l’on voit malheureusement que des anti-modèles sont, le plus souvent, promus », a-t-il regretté.

LIRE AUSSI :   L'Arabie saoudite limoge deux hauts responsables après avoir reconnu la mort de Jamal Khashoggi.

Ému par cette grande marque d’héroïsme professionnel, dont son fils fait ainsi preuve, au point d’être le centre d’intérêt du livre Les Fils de Gloire, le Journaliste Ahmed Touré s’est voulu très modeste. « Sidi doit à lui-même ce qu’il devenu pour la Côte d’Ivoire. C’est lui le vrai héros de sa vie, même s’il y a cette fibre du métier qu’il tient de moi qui suis son père », a-t-il rappelé.