Musique/Aïcha Koné déclare, « J’admire et partage la vision panafricaniste d’Assimi Goïta. »

Par Justin Kassy/afriquematin.net avec Média Prime Mag

 « Digne fils d’Afrique » ! C’est l’intitulé de la chanson qu’Aïcha Koné, la Diva de la musique ivoirienne, vient d’enregistrer, pour soutenir, Assimi Goïta, le Président de la République du Mali, le panafricain, vrai. Qui est en train de s’illustrer comme un héros de la lutte pour la vraie indépendance de l’Afrique, en ce XXIème siècle.

La chanson, tant au plan conception, orchestration, que vocal, est une œuvre de qualité et venant d’Aïcha Koné, de surcroît d’une Diva de sa trempe, cette œuvre sonore ne peut qu’être de la perfection.

 Au de-là des paroles fortes, que véhicule cette œuvre discographique d’une certaine hauteur de vue, cette chanson limpide de la Diva, Aïcha Koné, invite à la danse. Elle est, pour tout dire, entraînante, patriotique, et surtout, panafricaniste.

Elle est, en ces temps de turbulences pour la libération totale de l’Afrique, une mélodie à entendre chaque fois. Parce que, source d’éveil de conscience collective. Pour une cause noble, en vue du devenir de l’Afrique tout entière.

 L’artiste étant la voix des sans-voix, « j’ai essayé de le faire en composant une chanson en hommage à Assimi Goïta, je n’ai aucun pouvoir si ce n’est mon art et ma voix pour me faire entendre », fait-elle savoir.

Dans cette chanson, Aicha Koné chante la bravoure et le panafricanisme pour l’indépendance de son pays. A travers ce titre, « je souhaiterais toucher son cœur et passer par cette chanson pour demander son indulgence et sa clémence pour la libération de nos soldats au Mali », a-t-elle sollicité.

 Des parties de ce titre d’Aïcha Koné, vont certainement rappeler des souvenirs à des personnes d’un certain âge, d’une certaine époque, de la vie de la Côte d’Ivoire.