1er congrès ordinaire et électif du SYNAPSCI/ Le secrétaire général sortant, Yves Florentin Sahouin, reconduit.

Par Christ Zorro/ Afriquezmatin.net

« Contribution des Professionnels de Service Social dans la gestion des déterminants sociaux de la vulnérabilité liée au COVID-19 ». C’est le thème général qui a conduit les travaux du 1er congrès ordinaire et électif du Syndicat National des professionnels de Service Social de Côte d’Ivoire (SYNAPSCI), lequel congrès a vu le renouvellement  des instances dirigeantes dudit syndicat et  la reconduction du secrétaire général sortant, Yves Florentin Sahouin. C’était le vendredi 09 octobre 2020 à la rotonde de la citée financière d’Abidjan Plateau.

                              Yves Florentin Sahouin,  SG du SYNAPSCI avec des délégués, après sa reconduction.

Ils étaient tous présents, les syndicats frères qui ont manifesté leur solidarité au défi qu’a tenu à relever le SYNAPSCI, celui du renforcement  de ses capacités organisationnelles et opérationnelles pour le bonheur de ses syndiqués et au delà, l’ensemble des professionnels de service social de Côte d’Ivoire. Ce sont : Yves KODIBO (SG de la Centrale Syndicale Unatr-ci), Honorable Zadi Domené Daniel (ex SG du SYNASCI, devenu depuis SYNAPSCI), la Confédération des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (COSYFOCI) représenté par le Secrétaire à l’organisation Toualy Boris, le  Syndicat National de l’Education Spécialisée de Côte d’Ivoire (SYNADESCI) représenté par son Secrétaire Général AKOUN Roméo, le  MEPPCI(Mouvement de l’Education Préscolaire Permanente) représenté par son Secrétaire général  LIGBE Maurille, et le   SYNEPRESCI (Syndicat National des Éducateurs Préscolaires). Ils étaient unanimes ou presque, à reconnaître les mérites du bureau sortant . « On ne change pas une équipe qui gagne » ont –ils scandé à l’endroit des congressistes avant l’entame des travaux.

Après les différents discours lus par les officiels que sont Mme NIAMIEN Grâce (Conseillère municipale, Représentant le Maire de la Commune du Plateau), le Colonel Kouassi Patrice (inspecteur technique représentant l’inspecteur général du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale) et Adama Kanté (Sous directeur chargé du dialogue social représentant le Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant), Les travaux devant conduire ces assises se sont tenus.

Ce sont entre autres  des tables rondes et ateliers, débutés lors du pré congrès du samedi 03 octobre 2020  au complexe socio-éducatif d’Abidjan-Cocody Saint jean. Ceux-ci ont en grande partie statué sur les règlements intérieurs et la plateforme revendicative.

                                            Les élus du 1er congrès Ordinaire et électif du SYNAPSCI

A l’issu de ces travaux, les élections pour le  renouvellement  des instances dirigeantes du SYNAPSCI se sont déroulées. Sans grande surprise et au vu des résultats engrangés  au bénéfice de ses pairs, Yves Florentin Sahouin, secrétaire général du bureau  sortant a été reconduit. Avec lui,  les autres  membres élus du Conseil d’Administration sont Kobenan Fabricia Adja du District d’Abidjan, Guefie Patricia de la région du GBEKE ET Konan Kouassi Gérard de la région  du Tchologo. Quant aux  membres élus du Commissariat aux comptes, ce  sont respectivement  YAPO Anassé de la région de l’Agneby Tiassa et AMOUNOU  Alphonse de la région du Worodougou.

Après avoir adressé des remerciements au comité d’organisation et aux délégués, le SG réélu a indiqué qu’il place son mandat sous la consolidation de la dynamique qui lui a permit d’obtenir , lui et ses collaborateurs, plusieurs acquis dont  l’obtention du profil de carrière pour les professionnels de service social en Côte d’Ivoire.

Faut-il rappeler les défis majeurs qui attendent le nouveau bureau du SYNAPSCI. Ce sont ,pour l’essentiel, le recrutement dérogatoire  à la Fonction Publique  des assistants sociaux adjoints et  assistants sociaux formés à l’Institut National de Formation Sociale (INFES) depuis l’année 2012 pour certains d’entre eux et des diplômés sollicités par le gouvernement dans le cadre du projet ‘’Filets Sociaux Productifs’’, l’effectivité  de la paie des primes de risques aux professionnels de service social, la promotion effective des attachés sociaux, la vétusté des complexes socio-éducatifs.

Facebook