Vie conjugale/Voici les causes de la dislocation précoce des foyers

Enquête réalisée par Nadège Kondo/afriquematin.net

Ces dernières années, le nombre des divorces est tout aussi élevé que le nombre de mariages. L’institution divine qu’est le mariage a perdu son lustre d’autan. Quelles sont les raisons profondes de la dislocation précoce des foyers construits, parfois en grande pompe et avec tant d’émotions et d’engagements? Afriquematin.net est allé à la rencontre de certaines personnes qui se  prononcent et donnent leurs avis.  

Tamia Larissa, (mère célibataire): « De nos jours, le véritable amour devient de plus en plus rare. Cela est dû au fait que la plus part des couples décident de vivre ensemble par pur intérêt. Chacun privilégie son intérêt personnel. Lorsqu’ils sont amants, l’entente, l’harmonie tout baigne, car l’amour viole certains défauts du partenaire qui vont faire surface après le mariage. Une fois, mariés les réalités deviennent différentes. La monotonie s’installe. La relation n’étant pas basée sur le véritable amour, à la première épreuve le couple va naturellement chambouler.»

François Kouassi (marié, père de 3 enfants) : « L’on a tendance à dire que c’est  le comportement qui conduit à la mairie. Effectivement, je partage cet avis. Malheureusement, certaines femmes de notre époque sont des hypocrites. Elles font feu de bois pour nous séduire, une fois qu’elles franchissent cette étape qui est le mariage civil, elles sortent leurs griffes. Car, elles se croient tout permis. A partir de cet instant, elles connaissent leur droit. Pour des choses qui n’ont pas de sens elles convoquent leur conjoint au tribunal. C’est écœurant de voir cette situation qui fait déprimer certains hommes. Au regard de tout cela, je peux en déduire que le mariage ne garantit pas l’amour. »

Léopold Zogodia (Célibataire, père d’un enfant) : « L’amour est comme une flamme. Si elle n’est pas entretenue, c’est-à-dire, activée au quotidien, elle finit par s’éteindre. Certaines femmes croient que tout est acquis une fois qu’elles ont la bague au doigt. Or, c’est à ce moment que commence le vrai amour. Il sera soumis à l’épreuve du temps et des vicissitudes de la vie. Il y a un adage qui dit que ‘’l’amour est aveugle mais c’est le mariage qui lui donne la vue’’. Cela fait allusion aux difficultés de cohabitation permanente qu’occasionne la vie de couple. Le délaissement du conjoint, le manque d’entretien comme dans les premiers jours de la rencontre, le manque d’attention due à l’usure du temps, les disputes, le manque de pardon dû à l’orgueil, le fait que les femmes croient avoir acquis des droits dont elles peuvent user à profusion, oubliant parfois que l’homme demeure le chef de la famille, tout cela ajouté à l’infidélité et les interventions extérieures dans la vie du foyer, sont autant de raisons qui portent un coup fatal à la solidité du mariage. »

Arsène Amon (Célibataire père de deux enfants) : «  la vie de couple est comparable à la naissance d’un bébé. Lorsqu’il nait il doit apprendre à s’adapter aux réalités de notre monde tout au long de son existence. C’est dans cette dynamisme que se définie la vie de couple. L’homme et la femme doivent avoir une vision commune pour surmonter les éventuelles difficultés. Partant de ce fait, j’affirme sans ambages que le vrai problème des divorces est l’incompréhension et le manque de communication.»

Touré Inzan (Divorcé, père de 5 ans) : « le mariage est un sacrement selon les textes religieux. Malheureusement, la loyauté et l’amour ont foutu le camp de nos jours. Après 35 ans, une femme qui n’est pas encore dans un foyer est capable de tout mettre en œuvre pour être mariée. A ce stade de la vie l’amour n’a plus son sens. La vie de vie n’est pas une sinécure. De ce fait sans l’amour, il sera difficile d’affronter les difficultés. Pareil pour celle qui font feu de bois pour se marier à cause de l’argent. Pour moi, la cause des divorces n’est autre que la malhonnêteté, la méchanceté et surtout la convoitise ».

Au regard de ces avis, il ressort que l’égocentrisme, les femmes dites émancipées qui abusent des droits que leur confère le statu de mariée, la manque de communication, la monotonie, l’infidélité, le manque de sincérité dans les sentiments, la méchanceté et la convoitise sont autant des causes qui expliquent la dislocation des foyers. En vue de construire des familles et des vies de couples qui résistent aux temps et aux aléas de la vie, les personnes qui aspirent au mariage doivent s’aimer véritablement  et ensuite entretenir la flamme de l’amour. Pour couronner le tout, la communication doit être le socle de la vie à deux.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook