UNACOOPEC-CI-Savané Issiaka, DG/ « La crise a affecté notre structure, mais nos résultats sont en amélioration constante

Par Brou François/afriquematin.net

Un établissement hôtelier de la place situé à Abidjan-Plateau a servi de cadre à une conférence de presse le mardi 08 septembre 2020. Au cours de cette rencontre initiée par Afric Managers,  le directeur général, Savané Issiaka, a présenté le bilan de fonctionnement de cette microfinance et présenté les perspectives futures de cette structure.

Créée en 1976 à Kouto dans le département de Boundiali, sur l’initiative de l’Office national pour la promotion rurale (ONPR), l’Union nationale des coopératives d’épargne et de crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-C.I) s’est donné pour mission de soutenir  la population rurale dans la recherche de  mécanismes  de financement d’activités économiques.

Cette structure qui conserve une place importante dans le développement de la microfinance en Côte d’Ivoire demeure une autre chance pour la frange de la population à revenu faibles et qui est  la plus nombreuse en Côte d’Ivoire.

Selon  le premier responsable de cette microfinance  Savané Issiaka, « l’Unacoopec- ci est engagée dans la lutte contre la pauvreté, -elle représente un puissant agent de développement pour les populations et le pays », a-t-il fait savoir.

Outre les fonds traditionnels alloués aux souscripteurs, cette structure  financière dispose des produits digitaux, notamment l’assurance et des produits numériques. « Chez nous, l’inclusion financière est d’abord une responsabilité sociétale, toutes les caisses de base offrent des services financiers et non financiers à faible coût spécifique pour des consommateurs à faibles revenus ou en situation difficile», ajoute-t-il.

Par ailleurs, le réseau Coopec appuie d’autres  programmes publics à travers le Fonds Emploi Jeunes (FEJ). Aussi, dans le cadre de ses actions liées à ses prérogatives, certaines sont à mettre à son actif avec des initiatives  qu’elle conçoit « dans le cadre du déploiement  du programme social du Gouvernement, notamment, qui sont en cours de finalisation, notamment avec les ministères du Commerce et de l’Industrie, celui du Transport, de l’Artisanat et certains organismes publics tels que l’INIE, l’ADERIZ », a-t-il renchéri, en présence de ses plus proches collaborateurs.

En vue  d’atteindre les objectifs globaux assignés à l’administration provisoire, « les chantiers en cours doivent connaitre un aboutissement heureux avec l’appui de l’Autorité de tutelle », a-t-il projeté.

Faut-il également rappeler que l’Unacoopec-ci qui a vécu toutes les crises socio-politiques s’est remise de son agonie, à en croire les axes d’interventions consignés  dans les cahiers de charges de son administrateur provisoire.  Selon Savané Issiaka,  ceux-ci ont commencé à porter des fruits en résolvant toutes  les difficultés de trésorerie, « ses résultats sont en amélioration constantes »,a conclu le directeur général.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook