UN MONDE DE MERDE AUX MAINS DES USA?

– Les USA ont dénoncé seuls l’accord sur le nucléaire iranien et viennent de condamner le pays de l’ayatollah Khomeni à l’étouffement: aucun pays au monde, sous peine de sanctions, ne doit acheter le pétrole iranien à compter du 1er mai 2019.
Ni le secrétaire général de l’ONU, ni le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ne proteste.
– Les USA ont révoqué le visa de Fatou Bensouda, procureure de la CPI. Et la Chambre préliminaire de cette Cour, sous l’épée de Damoclès, a aussitôt refusé l’ouverture d’une enquête sur les exactions des soldats américains en Afghanistan, protégés par le parapluie atomique de leur toute puissance.
Ni le secrétaire général de l’ONU, ni le directeur général de la Commission des droits de l’homme de l’ONU n’a réagi.
– Les USA ont quitté Tel Aviv pour ouvrir souverainement leur ambassade à Jerusalem, en violation des résolutions de l’ONU.
Ni le secrétaire général de l’ONU, ni le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pris ouvertement position.
– Les USA viennent de reconnaître, unilatéralement, la souveraineté d’Israel sur le Golan…syrien, en dépit des règles internationales.
Ni le secrétaire général de l’ONU, ni le Conseil de sécurité ne se sent concerné.
Les USA font la pluie et le beau temps. Face à eux, le monde, au milieu de quelques rares voix inaudibles, observe l’image du singe de la gravure: il ne voit rien, il n’entend rien et il ne dit rien.
Et alors que l’ONU confirme le jugement justifié du général Charles de Gaulle, nous nous enfonçons chaque jour un peu plus dans un monde de merde où seule la vérité du plus fort reste la meilleure.

Par Ferro Bally

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook