Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

UJOCCI /Le député Mamadou Kébé a reçu le bureau exécutif

Par JM Tonga/afriquematin.net

 (Vendredi 1er févreir 2019). Le 10 novembre dernier, lors de l’Assemblée Générale Elective de l’Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), le député de Sassandra, Mamadou Kébé, avait promis de recevoir la liste qui remporterait la compétition à déjeuner. L’honorable ne s’est pas dérobé de sa promesse, il l’a tenue en recevant Philip Kla et son bureau exécutif, le mercredi 30 janvier dernier au siège de ses entreprises sis à la Riviera Palmeraie.

Indiquant que cette rencontre avait pour objectif d’honorer le ferme engagement de partager un repas et féliciter les membres du bureau exécutif après leur élection, l’honorable Mamadou Kébé a, à l’occasion prodigué de sages conseils à ses hôtes. « Quand on décide de prendre la tête d’une association, c’est pour servir une cause commune. Vu l’engagement du président de l’UJOCCI et tout le programme qu’il a dans ses bagages, je suis sûr que vous irez loin. Sachez que toutes les difficultés que vit votre profession ne sont pas insurmontables. Pour cela, il faut se mettre ensemble. C’est pourquoi je salue l’idée de tenue de vos Etats généraux en vue d’une remise en cause et de relever l’ensemble des perspectives qui pourront vous amener à aller plus loin », a-t-il soutenu. Avant de faire remarquer que la culture, domaine transversal, est le cœur des nations. « Elle génère et gère la vie communautaire. Vous avez du chemin à faire. Mais il faut d’abord être courageux, être ambitieux », a-t-il poursuivi. Et l’ingénieur de BTP de préciser, « notre ambition est de transformer la Côte d’Ivoire en une nation de jeunes entrepreneurs et non en une nation de petits voyous ; transformer les efforts de jeunes entrepreneurs en générateurs de valeurs et de richesses. Notre rêve est de permettre à tous les jeunes entrepreneurs d’avoir de la chance de réaliser leurs ambitieux projets. On n’a pas besoin de réseau pour réussir. En Côte d’Ivoire, les plus riches sont les fonctionnaires. Ce qui n’est pas normal. Nous voulons inverser la courbe. Mon souhait est que nous puissions avoir une réelle collaboration et nous entraider pour changer la donne actuelle. Mon option actuelle étant d’apprendre à d’autres personnes à gérer une entreprise, je veux rester disponible pour vous. Je veux que les journalistes jouent leur rôle : lutter contre la corruption, corriger les travers de la société par leurs écrits. Je vous rassure que ma porte vous reste ouverte ». Philip Kla, président de l’Ujocci, n’a pas fait économie de sa reconnaissance vis-à-vis du député de Sassandra. «Nous sommes fiers d’avoir comme parrain M. Kébé qui a tenu à nous recevoir, honorant ainsi une promesse faite le jour de notre élection. Avant de passer à l’étape du déjeuner, il nous a reçus, Michelle Mambo, Jean-Marc Tonga et moi, afin que nous lui déroulions notre plan d’action pour la durée de notre mandat et lui fassions des propositions pour qu’il voie dans quelle mesure il pourra impacter positivement nos actions par sa modeste contribution. Il a pris bonne note de tout ce que nous lui avons annoncé comme projets et il promet d’aviser au moment opportun. Déjà, il a pris sur lui de nous venir en aide dans le projet de participation de nos représentants au prochain Fespaco. Nous lui en sommes reconnaissants», a-t-il fait savoir.

 

Facebook