Transhumance politique/Le président Bédié envoie un message aux cadres de son parti

ads bas

 Le président du Pdci-Rda président Bédié a adressé un message des plus clairs aux aventuriers et ceux qui veulent tenter l’aventure en rejoignant le Rhdp. Son message est à méditer.

Un homme, qui assistait régulièrement à des réunions avec des amis, arrêta soudainement d’y participer sans préavis.

Quelques semaines après avoir constaté son absence, par une nuit très froide, le chef de ce groupe décida de lui rendre visite. Arrivé chez lui, Il trouva l’homme à la maison, seul, assis devant une cheminée où un feu vif et confortable brûlait. L’homme souhaita la bienvenue au visiteur. Il y eut un grand silence.

Les deux hommes regardaient les flammes dansantes autour des bûches qui crépitaient dans la cheminée. Au bout de quelques minutes, le chef, sans dire un mot, examina les morceaux de bois qui formaient le feu et en choisit un, le plus brillant, le retirant sur le côté avec une paire de pinces. Puis il se rassit.

Un message de sagesse adressé aux militants de son parti par le président Bédié doit faire école

L’hôte prêtait attention à tout, fasciné. Avant longtemps, la flamme du membre solitaire s’est calmée, jusqu’à ce qu’il n’y ait qu’une lueur momentanée et que le feu s’éteigne complètement. En peu de temps, ce qui était auparavant une lumière et une chaleur vives n’étaient devenues rien de plus qu’un morceau de charbon noir et mort. Très peu de mots avaient été prononcés entre les deux hommes.

Avant de se préparer à partir, le chef, avec la pince, ramassa le charbon inutile et le replaça au milieu du feu. Immédiatement, le morceau de bois se ralluma, alimenté par la lumière et la chaleur des morceaux de charbon ardents autour de lui.

Lorsque le chef a atteint la porte, prêt à sortir, l’hôte lui dit : Merci pour ta visite et pour ta belle leçon. Je reviendrai bientôt au groupe. Pourquoi le morceau de bois s’est-il éteint ? Très simple : chaque membre qui se retire perd le feu et la chaleur des autres.

Il convient de rappeler aux membres du groupe qu’ils font partie de la flamme. Il est également bon de nous rappeler que nous sommes tous responsables de maintenir la flamme des autres allumée et que nous devons promouvoir l’union parmi nous afin que le feu soit fort, efficace, durable et profitable à tous. Cette famille est celle du PDCI-RDA.

Bon réveil à tous !

Bonne méditation,

Chers militants.

HENRI KONAN BEDIE

Président du PDCI-RDA  

Source : afriksoir.net

Les commentaires sont fermés.