Trafic d’armes/Une femme à la tête du cartel

Présentée comme la plaque tournante de ce trafic, Florence Yaba Mongo est connue dans sa province, le Nord-Ubangi, comme une commerçante qui exerce entre Yakoma et Gabdolite, deux agglomérations distantes de plus de cinq cents kilomètres. 

Les voyages dans la capitale congolaise  de Florence Yaba Mongo ne sont pas très documentés, mais ses nombreux déplacements en Centrafrique sont connus à Gbadolite.
Si pour certains, elle ne serait que la face visible de l’iceberg, les autorités politiques du Nord-Ubangi attendent beaucoup de l’enquête qui est en cours.

Certains membres de son entourage et même de sa famille ont été interpellés. Et le gouverneur espère que ces arrestations permettront de mettre fin au phénomène de coupeurs de routes dans la région.

Faut-il souligner que cette dernière a longtemps œuvré dans le commerce du café avant de se lancer dans l’achat et la vente des vaches entre Gbadolite et certaines agglomérations de la Centrafrique où elle  profitait de ce commerce des bovins pour dissimuler son activité de trafic d’armes et de munitions, rapporte une source officielle. Cette même source révèle que des interpellations ont été menées à Kinshasa comme dans la ville de Gbadolite.

Source : rfi.fr

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook