Terrorisme/Les frontières ivoiriennes sont en danger

Situé à une dizaine de Kms à l’ouest de  Niangoloko, du Burkina Faso,  le poste de police de Yendéré a été l’objet d’une attaque meurtrière dans la nuit du samedi30 novembre au dimanche 2019.

Il ressort de cet assaut d’hommes armés non identifiés, deux blessés et de dégâts matériels importants.  Les assaillants ont également emporté des motos appartenant au personnel en service, un véhicule et des motos ont été incendiés, avant qu’ils ne  disparaissent dans la nature.

Faut-il rappeler que ce poste qui est le premier point de contrôle avant d’entrer sur le territoire burkinabè en venant de la Côte d’Ivoire, avait déjà été attaqué une première fois pendant laquelle trois civils et deux assaillants avaient été tués.

Source : rfi.fr avec afriquematin.net

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook