Sommet Climate Chance Afrique 2019/Succès de mobilisation Des acteurs africains se mobilisent pour sauver l’environnement

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net (Source: document du sommet)

« Les plans d’actions locaux sont essentiels. Agissons pour réduire l’empreinte carbone dans nos villes, et tous prendre part aux solutions», telle a été la déclaration du président ghanéen Nana Akufo-Addo, à l’ouverture de la deuxième édition du Sommet Climate Chance-Afrique, en présence de son prédécesseur John Kofi Kufuor  et de plusieurs personnalités.

Ce rassemblement qui comprenait toute la diversité des acteurs non-étatiques mobilisés contre le changement climatique a été l’occasion rêvée pour ces spécialistes du climat de poser le diagnostic afin de trouver des solutions aux maux qui minent le quotidien environnemental. 

Organisée du 16 au 18 octobre dernier à Accra au Ghana sur le thème «Travailler ensemble pour accélérer l’action sur le climat », le Sommet Climate Chance Afrique 2019 a réuni plus de deux mille participants, venus de différents pays de la planète.

Ce rassemblement  qui comprenait toute la diversité des acteurs non-étatiques mobilisés contre le changement climatique a été  l’occasion rêvée pour ces spécialistes du climat  de poser le diagnostic afin de trouver des solutions aux maux qui minent le quotidien environnemental.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo(en tenue traditionnelle) a annoncé la mise en place de deux fonds d’une valeur de 300 millions de dollars pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Au terme des trois jours d’échanges et de discutions, le président ghanéen a  annoncé la mise en place de deux fonds d’une valeur de 300 millions de dollars pour la lutte contre le réchauffement climatique.

 Quant au président de l’Association Climate Chance et porte-parole climat de Cités et Gouvernement Locaux Unis (CGLU), le sénateur Ronan Dantec  a souligné pour sa part que « le succès du sommet montre la volonté et le besoin des acteurs non-étatiques de travailler ensemble et de développer de nouveaux projets. Elle nous conforte dans notre volonté de continuer à nous investir pour le renforcement d’un environnement favorable à l’action climat en Afrique».

A cet effet, plusieurs  projets ont été énumérés parmi lesquels, la création d’un portail complet des possibilités de financement de l’action climat. La réflexion sur la coordination de l’ensemble des acteurs travaillant sur les données climat sur le continent africain et la diffusion de ces données était également au cœur des propositions ainsi que la création d’un réseau de collectivités et d’acteurs locaux rassemblés autour de l’habitat durable.

Le recensement et la diffusion de bonnes pratiques sur l’eau et l’adaptation tout au long de l’année 2020 afin de construire un narratif commun en vue du forum mondial de l’eau à Dakar en 2021.
Faut-il rappeler la participation de  nombreux maires africains à ce Sommet, qui hébergeait notamment la conférence annuelle de la Convention des Maires.

Plusieurs projets ont été énumérés parmi lesquels, la création d’un portail complet des possibilités de financement de l’action climat

A ce jour  l’on note .plus de 200 municipalités de 36 pays d’Afrique subsaharienne  qui ont adhéré à l’initiative CoM SSA, qui rassemble des villes de tout le continent africain désireuses de partager leurs expériences en matière d’urbanisme, de climat et d’énergie.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook