Communication/ Financement des médias:Le ministre Sidi Touré pose des conditions

Le ministre de la Communication et des Médias Sidi Tiémoko Touré s’est dit favorable au financement des médias privés ou publics, mais à condition que ces structures de communication respectent les lois et textes en vigueur. ‘’Ces principes sont fondamentaux pour une émergence du secteur  de la communication’’, a-t-il dit.

Le Porte-Parole du gouvernement s’exprimait ainsi le 19 octobre à Grand-Bassam, lors de la clôture de l’atelier de l’élaboration du document de la politique nationale de la communication des médias (PONACOM) 2018-2023.Le ministre, qui a félicité ses collaborateurs pour  le travail abattu en trois jours, a indiqué que les résolutions de cette rencontre serviront de boussole  à son ministère pour les années à venir.

A la fin des travaux, l’atelier a préconisé la formation d’une unité outillée pour accompagner le porte-parole dans sa tâche. Il a été également  demandé de former le personnel dudit secteur ministériel. Pour le développement du secteur  de la publicité, il a été recommandé la mise en place d’un organe chargé de réguler les activités des régies publicitaires, ainsi que la mise en place d’une brigade chargée d’accompagner les acteurs de ce domaine. La définition d’un budget en vue de garantir le bon fonctionnement de ce secteur d’activité a été préconisée.

Le ministre Sidi Touré, qui a mis fin aux travaux de cet atelier,  espère que ces résolutions donneront un nouveau dynamisme à son ministère et répondront aux attentes des ivoiriens en matière de communication.

A JM

Les commentaires sont fermés.