Show-Biz/Acteurs et musiciens, voici comment les retrouver

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec afriqueshowbiz.com

Un pseudonyme est un nom d’emprunt adopté par une ou plusieurs personne(s) pour exercer une activité sous un autre nom que celui de son identité officielle, selon l’encyclopédie libre. Un mode assez courant de formation de pseudonymes est d’utiliser une anagramme de son nom réel et l’usage du pseudonyme peut avoir plusieurs motivations, notamment dans le rang des artistes, d’où des surnoms pour valoriser leur art.  

Gallet Bailly Sylvestre alias Bailly Spinto

Il se distingue du surnom en ceci qu’il est choisi par la personne qui le porte au lieu de lui être attribué par un tiers. En Côte d’Ivoire son usage est fréquent dans le  milieu des artistes des  auteurs, des acteurs, ou même.

 L’encyclopédie libre note également   qu’un surnom est à l’origine un nom formé, par addition au prénom ou au nom d’une personne, d’un terme mettant généralement en relief ses particularités physiques ou morales. Il  est également la désignation substitutive au nom véritable d’une personne.

Fréderic Désiré Ehui, alias Meiway,

Dans le show-biz ivoirien plusieurs de nos artistes se reconnaissent en leur surnom ou pseudonyme, ce qui favorise leur popularité. Nous en avons pour preuve des noms  comme Gallet Bailly Sylvestre alias Bailly Spinto, N’guessan Kouakou Roger, alias N’guessan Santa, Kouya Gnépa, alias Gbi de fer, Loukou Akissi Delphine, alias Akissi Delta,  Konan N’Guessan Julien, alias N’guess Bon Sens et plusieurs autres sont favorisés à l’annonce de leur sobriquets.

Le groupe Force One avec Koffi Amani Sebastien dit Major et Konan Addizara Jean Marie Noël alias JM.

Il en demeure pas moins que dans le milieu de la nouvelle génération musicale, telle que le Coupé Décalé, le Zouglou, d’autres célébrités se sont fait enregistrées.  On peut citer Stéphane Hamidou Doukouré dit Doug Saga, Fréderic Désiré Ehui, alias Meiway, Gervais Dali Djédjé, alias Yodé, Sylvain Decavailles Aba, dit Siro, Toflodin Yao Parfait, alias Dj Kedjevara.

Loukou Akissi Delphine, alias Akissi Delta

Le groupe Force One se définit  avec Koffi Amani Sebastien dit Major et Konan Addizara Jean Marie Noël alias JM. Tour 2 Garde se signale avec Koné Diarra Djiminika dit Jimmy James et Koya Arthur Oswald (Thura). Soumahoro Moriféré, l’un des précurseurs du Coupé-décalé, ventile Molare, pour se donner de la contenance. Quant à  Martial Désiré Boa et Josué Gomé du groupe TNT, surfent avec Maydi pour le premier et Jo pour le second.

Le gentleman Dj Debordo n’est autre que Séry Digbeu Patrick Tanguy et le groupe rap  Kiff No Beat se trimbale avec Gnahoré Okou Camille dit Black K,  N’wolé Brice dit Elow’n, Bassa Zéréhoué Diyilem (Didi B), Kouakou Jonathan Charley (Joochar), Konan Franck Guy Mares se font intimer respectivement par ces sobriquets.

Gnolou Serges, lui se fanfaronne en Serges Beynaud

Gnolou Serges, lui se fanfaronne en Serges Beynaud ainsi que  le tonitruant Koulaté Denis, se prélassant sous le manteau de Petit Denis, Denco, El capo, sans oublier Bomisso Minin Nadège, alias Vitale. Valentine Logbo, se pavane en Tina Spencer.

Kacou Kouamé Gilles Romuald, dans la peau de Boukary

Les acteurs Michel Bla  et Michel Gohou Doukrou se cachent sous le couvert de Digbeu Cravate et Gohou Michel. Kobenan Kouman Ignace se pouponne  avec Agalawal.

Quant à Koffi Amani Mathieu, son pseudonyme est   Ramatoulaye, Bah Jacques Silvère se coince auprès de LeMagnific,  Koné Oumar porte le chapeau de en K2K.  Kacou Kouamé Gilles Romuald se retrouve dans la peau de Boukary et Koloko Germain s’annonce en Papitou.

Facebook