ads bas

Santé/Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique déploie des cliniques mobiles sur le terrain

ads bas

Par N’dri Bernard et Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

Rapprocher les services de santé publique des populations, tel est le vœu cher au Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Alassane Ouattara. Et  Pour matérialiser ce vœu, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a entrepris une vaste campagne de santé de proximité avec les cliniques mobiles. C’est ainsi que durant trois jours, du 10 au 13 aout 2017,  les cliniques mobiles ont marqué le pas dans la région du Poro et du Tchologo, précisément dans les villes de Korhogo, Sinématiali, Ferké et Kong. Et en vue d’assurer une meilleure couverture sanitaire tout au long de cette campagne, Dr Raymonde Goudou  Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a au niveau technique déployé une dizaine d’unités mobiles comprenant des unités de vaccinations, des unités de consultations générales et spécialisées, des unités de consultations prénatales, des unités d’accouchements et des pharmacies mobiles. Egalement, au niveau du personnel soignant mobilisé plus 250 agents de santé, notamment des cardiologues, dermatologues, des ophtalmologues, des médecins généralistes, des infirmiers et sages-femmes, des aides-soignants, des hygiénistes. Au cours de cette campagne, les populations de ces différentes localités ont pu bénéficier de prises en charges médicales gratuites.

La ville de Kong a abrité la cérémonie de clôture de cette campagne de consultation le dimanche 13 aout 2017. A cette cérémonie de fin de mission, la première responsable en charge du système sanitaire de la Côte d’Ivoire a révélé que «  le Président de la République de Côte d’Ivoire son Excellence Alassane Ouattara, avait promis de faire en sorte qu’il y ait des structures de santé de  1er contact, c’est-à-dire des maternités et des dispensaires à moins de 5 kms partout en Côte d’Ivoire. Et cela se fait chaque année.  De 2012 à 2016, pour la région du Poro-Thologo, c’est plus de 150 centres qui ont vu le jour » a-t-elle noté. Elle a fait savoir que dans le souci d’améliorer les indicateurs en santé, son département a décidé d’amener les hôpitaux vers les populations, d’où la présence des unités mobiles. Le Ministre des Affaires Présidentielles, Ibrahim Ouattara, fils de Kong, par ailleurs député-maire de ladite ville et circonscription, présent à cette cérémonie de clôture, a exprimé ses félicitations et ses remerciements à son homologue de la santé tout en souhaitant qu’une telle action se perpétue à Kong et s’étende à toutes les villes de la Côte d’Ivoire.   Rappelons que cette campagne de consultations gratuites avec les cliniques mobiles dans le Poro-Tchologo était à 2ème étape. La ville de Dabou avait abrité la 1ère étape au mois de mai. En outre, le bilan de cette campagne dans les villes de Korhogo, Kong, Ferké, Sinématiali, est 12291 personnes qui ont été consultées, 722 consultations prénatales ont été réalisées, 3744 enfants de moins de cinq vaccinés (vaccin PEV), 6000 doses de vaccins antitétaniques administrés. Pour ne citer que cela.  Il faut rappeler que c‘est Plus de 12 000 personnes qui ont été  consultées durant ces trois jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.