SANTÉ : Des scientifiques expliquent quelles personnes sont surtout exposées au cancer

Des scientifiques américains, étudiant une famille très exposée au cancer, ont identifié une mutation génétique héréditaire rare qui augmente considérablement le risque de développer un cancer du pancréas et d’autres cancers, selon MedicalXpress.

Les spécialistes américains du Dana-Farber Cancer Institute de Boston ont découvert une rare mutation génétique héréditaire qui augmente notablement le risque de cancer indépendamment de l’âge, plus particulièrement le risque de développer un cancer du pancréas, relate MedicalXpress.

«Une mutation héréditaire pouvant prédisposer les individus au cancer du pancréas se produit dans le gène BRCA2, gène également connu pour causer certains cancers du sein et de l’ovaire. La mutation nouvellement identifiée dans le gène RABL3 augmente de manière similaire la probabilité que le cancer se développe au cours de la vie de la personne», ont signalé les chercheurs.

Selon MedicalXpress, la mutation RABL3 a été mise en évidence lorsque les scientifiques ont étudié une famille dont cinq membres étaient atteints d’un cancer du pancréas et dont plusieurs autres membres étaient atteints d’un autre cancer, tendance suggérant une mutation héréditaire prédisposant au cancer.

Les chercheurs ont précisé que la mutation RABL3 accélérait le mouvement d’une protéine connue du cancer du pancréas, KRAS, à l’intérieur de la cellule et déclenchait une série d’événements favorisant la croissance cancéreuse.

«Nous prévoyons que le dépistage de cette mutation génétique soit recommandé à toute personne ayant de forts antécédents familiaux de cancer du pancréas», ont signalé les chercheurs ajoutant que la découverte de cette mutation offrait de nouvelles possibilités de dépistage précoce et de traitement plus efficace.

 

Source: AIP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook