Salubrité: 12 tonnes de déchets plastiques bientôt retirés des marchés de Treichville

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

Les Mamies recevant des mains du DG de Nestlé, M. Thomas Caso, leurs lots.

 

 

L’engagement de la multinationale Nestlé en faveur d’un environnement sain et dépourvu de déchets plastiques prend de plus en plus forme. Le mardi 08 octobre 2019, Nestlé Côte d’Ivoire et la Mairie de Treichville ont procédé au lancement du projet « Au marché, je trie mon plastique », visant à collecter et recycler 12 tonnes de déchets plastiques sur une période de 6 mois dans les deux plus gros marchés de la commune.

Le protocole d’accord pour le démarrage de ce programme a été signé à la mairie de Treichville par M. Thomas Caso, DG de Nestlé Côte d’Ivoire et le Maire Boto M’bouké en présence de toutes les parties prenantes, notamment les représentants du Centre Ivoirien Antipollution (CIAPOL), de l’ANAGED, du Zonta Club, des femmes de la commune et des associations des jeunes de la commune hôte. Cette action de Nestlé soutenue par l’ANAGED (Agence Nationale de Gestion des Déchets) est bien entendu saluée par le représentant du Maire Amichia parce que selon lui, « les ouvrages d’assainissement ont des problèmes à cause des sachets plastiques qui obstruent le passage de l’eau pendant les pluies ».

Pour Linda Assamoi, responsable sécurité santé travail environnement à Nestlé Côte d’Ivoire et Sénégal, cette activité répond à une problématique générale et planétaire, notamment la pollution de l’environnement par des milliards de déchets plastiques abandonnés dans la nature. C’est la raison pour laquelle, dira-t-elle, « Nestlé a dit non à ce désastre pour lancer ce projet qui est un engagement fort devant ses propres emballages facilement recyclables et réutilisables ».

Mais pour les rendre tels, il faut mettre en place des systèmes de tri et de collecte pour pouvoir récupérer ces déchets. C’est la raison pour laquelle Nestlé Côte d’Ivoire a entrepris de tester un modèle au niveau de la mairie de Treichville qui est à l’origine d’un accord-cadre (convention) entre lui et la commune historique.

« Nous avons eu l’opportunité de tester un petit modèle l’année dernière. Et cette année, nous avons choisi d’étendre ce modèle avec 100% de plastiques que nous allons collecter et recycler à partir des deux marchés de la commune, le marché de Belleville et le marché de Treichville. Nous venons donc de signer une convention avec la Mairie de Treichville pour faciliter la mise en place de systèmes de collecte et de tri des déchets plastiques au niveau de la commune de Treichville. Cette convention met en exergue tous les éléments relatifs à ce projet notamment la problématique de la mise en place de la collecte et du tri, quelles sont les personnes qui vont y travailler ? Quelles sont les quantités de plastiques à collecter ? etc. Mais également nous avons des objectifs quantitatifs à atteindre à travers un système de suivi et évaluation. Cette convention définie donc clairement les objectifs à atteindre et le déroulement dans les détails de l’opération de collecte et de recyclage des déchets plastiques sur les marchés de Treichville », a indiqué Linda Assamoi.

Le Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire, M. Thomas Caso a, pour sa part, rappelé l’engagement de la multinationale face au problème environnemental.

« On parle de plus en plus de l’environnement et c’est à juste titre car c’est un sujet énormément important. Au niveau de Nestlé, un coup d’accélérateur a été donné par M. Marck Schneider, administrateur Délégué qui a annoncé cette année que Nestlé s’engage à rendre 100% de ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025 », a-t-il révélé.

C’est donc dans ce contexte, expliquera-t-il que Nestlé Côte d’Ivoire a pris les choses en mains lors de la quinzaine de l’environnement organisée par le ministère de l’environnement et du développement durable où la multinationale a presque joué un rôle de leader pour montrer l’exemple afin que d’autres entreprises rejoignent le combat de l’éradication complète des déchets plastiques.

Quant au choix de Treichville, pour le démarrage de ce projet qui certainement sera implémenté sur l’ensemble du territoire national, le Directeur Général, a expliqué qu’il n’est pas fortuit parce qu’il repose sur l’aspect affectif et historique dont jouit cette commune dans l’histoire de la Côte d’Ivoire et la conscience collective. « C’était donc naturel pour Nestlé de choisir votre commune pour mettre en place ce projet de tri, de collecte et de recyclage de déchets plastiques », a-t-il signifié avant d’exprimer sa gratitude à toutes les parties prenantes notamment le ministère de l’assainissement et de la salubrité ainsi que le ministère de l’environnement et du développement durable.

La cérémonie a pris fin par la remise symbolique des lots aux récipiendaires du projet pilote et mot de la présidente des mamies.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook