Russie : un jeune poète cannibale dévore le cerveau d’une femme lors d’un rendez-vous galant

Un jeune homme de 22 ans qui avait remporté le concours du «Poète de l’année» de l’Union russe des écrivains en 2016, a reconnu avoir tué une femme à coups de couteau avant de s’adonner à un acte de cannibalisme sur sa dépouille.

Le rendez-vous galant, dans la ville de Valdaï, au nord-ouest de la Russie, a pris une tournure des plus fantasmagoriques. Le 8 mars, Journée internationale de la femme, un jeune homme russe du nom de Dmitri Loutchine a été invité chez une femme de 45 ans pour un dîner romantique.

Selon les données recueillies par les enquêteurs, une dispute a rapidement éclaté entre les deux individus, lors de laquelle le jeune homme a frappé son interlocutrice plusieurs fois à la tête au moyen d’une bouteille de vin. Après que celle-ci s’est évanouie, l’agresseur lui a porté plusieurs coups de couteau à la poitrine, provoquant son décès.

Dmitri Loutchine lui a ensuite ouvert le crâne au moyen d’un maillet, avant de commencer à découper des morceaux de son cerveau à l’aide de son couteau et de les manger «un par un», accompagnant ces «mets» du sang de la victime…

Le jeune homme a été arrêté peu après le drame et a reconnu sa culpabilité. Il a raconté avoir rencontré sa victime sur les réseaux sociaux. Après une expertise psychiatrique, il a été déterminé qu’il était tout à fait conscient de ses actes au moment des faits. Le suspect attend actuellement d’être jugé pour meurtre et profanation du corps de la victime.

Посмотреть изображение в Твиттере

Selon les médias locaux, Dmitri Loutchine avait remporté en 2016 le concours du «Poète de l’année» organisé par l’Union russe des écrivains.

LIRE AUSSI :   Côte d’Ivoire/« Affaire caution à 100 millions de FCFA de caution »/Basile Gouali Dodo (Pdci) recadre Alassane Ouattara (Rhdp)

RT