Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Ruée des barons de l’ancien régime vers Macky : retrouvailles en douce de la famille libérale sans Wade ?

Le président Abdoulaye Wade avait lancé une idée des retrouvailles de la grande famille libérale sans en définir les contours. Était-il sincère ou c’était un ballon de sonde en direction de Macky Sall qui « traque » son fiston, à travers la Crei ?  Nul ne le sait. Toujours est-il que ce à quoi l’on assiste aujourd’hui, ressemble beaucoup, tacitement, à des retrouvailles, mais sans le pape du Sopi . Ainsi, depuis des mois, on assiste à la transhumance d’anciens dignitaires libéraux ou leurs alliés vers le camp présidentielle à 3 mois de la Présidentielle. Le dernier cas  en date, c’est celui d’Abdoulaye Baldé, chef de file de l’Union centriste du Sénégal (Uca). Il y a comme une ruée des anciens dignitaires du régime Wade vers le « Macky ».

Décidément le président Macky Sall poursuit le recyclage de ses ex-frères libéraux, en l’occurrence ceux qui étaient inscrits sur la liste noire des clients de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Plus, l’échéance 2019 approche, plus le chef de file de l’Alliance pour la République (APR) enregistre de nouvelles allégeances de ses anciens camarades. Que ce soit ceux restés fidèles au père Wade ou ceux qui ont pris leur indépendance depuis la perte du pouvoir en 2012 par le pape du Sopi.  Tous sont enrôlés à tout-va et à la stupeur générale.  Pour ratisser large, la majorité au pouvoir  racle  même le fond de la marmite. Même des personnes qui objectivement ne représentent pas grand-chose sur le plan électoral . C’est la preuve que l’enjeu de la présidentielle de 2019 est de taille.

Ainsi, après Souleymane Ndéné Ndiaye, Sada Ndiaye, Me Ousmane Ngom (Libéral ça kanam), Modou Diagne Fada, Aïda Ndiongue (ex-sénatrice libérale), etc, c’est Abdoulaye Baldé de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs), le maire de Ziguinchor, qui vient de poser ses valises dans majorité présidentielle. Samuel Sarr et Madické Niang qui ont déclaré leurs candidatures ne seraient qu’en mission commandées pour Macky Sall, d’après certaines sources. A ce titre, ils apparaissent comme des chevaux de Troie.

Ce qui est stupéfiant c’est d’avoir des personnes qui, dans un passé récent, ou plus ou moins lointain,  ont fait des attaques acerbes au président de la République et que du jour au lendemain,…

SOURCE:https://www.senenews.com/actualites/ruee-des-barons-de-lancien-regime-vers-macky-retrouvailles-en-douce-de-la-famille-liberale-sans-wade_254753.html

Facebook