Régionales/Indénié-Djuablin: Adou N’Gouan (PDCI) : « Je vais terrasser Abinan pour la 3ème fois »  

Par  Aka JMA – Afrique Matin.Net

«(…) Je vais terrasser Abinan pour la 3ème fois ». Cette phrase,  le candidat Adou N’gouan Bernard (PDCI) n’a cessé de la répéter depuis le mardi 2 octobre dernier lors de sa tournée  dans le département de Bettié. Cette tournée qui a pris fin le jeudi 4 octobre l’a successivement conduit dans les villages d’Atchekro, Borobo, Anekro, Djamalakro, Apprompron, etc… Partout où il est passé, le candidat a été accueilli chaleureusement par des populations en liesse venues communier avec lui.

Dans un langage empreint de sagesse et d’humilité, le candidat a partagé son projet de société avec ses électeurs ; lequel projet vise à leur apporter le développement, gage d’un mieux-être social.

Durant toutes les étapes de sa tournée, les jeunes, les femmes comme les adultes lui ont exprimé leur  soutien. Toutefois ces populations ont présenté des doléances  à l’honorable Adou N’Gouan Bernard. Leurs préoccupations concernent la construction d’écoles, de château  d’eau ; l’électrification rurale ; la réhabilitation de routes ; l’autonomisation des femmes ; la construction de centres de santé, l’insertion socio-professionnelle des jeunes. La réhabilitation de la route Abengourou Béttié qui constitue un cauchemar pour les populations.

Ne voulant pas tomber dans le jeu des promesses faramineuses des périodes électorales, le candidat a simplement répondu à ses parents « j’ai pris bonne note ».

La seule promesse qu’il a tenu aux populations de la région, c’est de terrasser son adversaire au soir du 13 octobre 2018. « Je vais terrasser Abinan pour la 3ème fois », a-t-il dit dans un tonnerre d’applaudissement.

Rappelant ses démêlées avec le ministre Abinan, le candidat du PDCI a révélé que sa première victoire face à son adversaire relève du fait que lors des  consultations, il a été choisi par le président Henri Konan Bédié au détriment d’Abinan au terme d’un long processus.   Croyant avoir fait le plus difficile, il va se retrouver pour la seconde fois, face à Abinan, mais cette fois-ci, devant la cours Suprême. Le ministre y avait introduit une requête en vue d’invalider la candidature d’Adou N’Gouan Bernard.  Cette requête qui n’a pas obtenu de suite favorable est considérée comme la seconde défaite d’Abinan. Raison pour laquelle le candidat du PDCI qui croit en sa victoire au soir du 13 octobre  clame haut et fort qu’il infligera une troisième défaite à  Abinan.

LIRE AUSSI :   Action sociale/ La comédienne Amoin reçoit un soutien de Dominique Ouattara