PROMU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, GON A L’ÉPREUVE DU CORONAVIRUS

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net 

Le président Alassane Ouattara a annoncé publiquement sa retraite politique devant le sénat à Yamoussoukro après dix années de pouvoir sans partage. Un départ inattendu qui a suscité des interrogations sur son probable ‘’dauphin constitutionnel’’. Aujourd’hui, plus de doute sur l’identité de celui qui aura en charge de terminer le mandat du Chef de l’Etat ivoirien. Il s’agit tout naturellement d’Amadou Gon Coulibaly, le plus illustre et fidèle de ses collaborateurs.

Symbole d’engagement et de fidélité, ce petit fils de Gon Péléforo, charismatique chef des tribus Sénoufo, est passé de l’apprentissage, à l’envergure d’un véritable homme d’Etat par l’occupation graduelle de responsabilités auprès de son mentor Alassane Ouattara. Issu de la nouvelle génération à laquelle le Chef de l’Etat ivoirien a fait la promesse de céder le pouvoir, Amadou gon Coulibaly est probablement celui qui aura la lourde charge de porter la transition en tant que successeur momentané du président parti ; le temps de se donner les moyens de gagner les élections.

Mais il est clair que la confiance des Ivoiriens ne se gagnera pas sans épreuve. Et la plus redoutable d’entre elles est sans nul doute le CORONAVIRUS, cette pandémie venue de Chine. L’avenir politique du premier ministre Gon va donc se jouer sur sa capacité à gérer cette crise du COVID 9.

Cette maladie est en train de prendre une proportion inquiétante dans le monde notamment dans les pays dits-développés où l’épidémie a dépassé la barre des 100 000 cas, selon un dernier bilan, causant la mort de 3.556 personnes dans 94 pays. La Côte d’Ivoire fait désormais partie des pays frappés avec de nombreux cas évanouis dans la nature, d’où la grande inquiétude dissimulée par les autorités à travers des formules d’assurance. Quelles sont les mesures envisagées par le gouvernement pour faire face à la grande menace sanitaire ? Ces dispositions doivent être visibles pour rassurer les populations.

L’homme qui été aussi rapidement que prévu désigné candidat du RHDP est très attendu sur ce dossier pour mériter le poste suprême, objet de rude convoitise. En cas d’échec, il passera les mêmes moments que Roch Kaboré qui ne sait plus où mettre de la tête face au terrorisme.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook