Présidentielle 2020 / Rencontre Gbagbo-Bédié à Bruxelles : la riposte retentit à Ferké.

Par Serikpa Djeckou De Sylva-Afriquematin.net

Tous les regards de la classe politique ivoirienne et même mondiale sont tournés vers Bruxelles où les deux ex-présidents ivoiriens, Laurent Gbagbo, l’ex prisonnier et Henri Konan Bédié l’ex-compagnon d’Alassane Ouattara vont se rencontrer. A quoi devrait s’attendre la classe politique ivoirienne ?

Le principe de la rencontre entre Henri Konan Bédié, Président du Pdci-Rda qui a collaboré avec Alassane Ouattara depuis l’élection présidentielle de 2010, la plus controversée de la Côte d’Ivoire et Laurent Gbagbo, l’ex-prisonnier de la Cour pénale internationale à Scheveningen, dans les faubourgs de La Haye est acquis. Une rencontre, si elle avait véritablement lieu, va bouleverser le terrain politique ivoirien. Cela fait plusieurs semaines que la rumeur agite Abidjan et Bruxelles. Selon plusieurs sources bien introduites, la rencontre est bien « callée et bouclée ». Même si la prudence reste de mise, car « jusqu’à la dernière minute, un report est possible », peut-on lire dans Jeune Afrique, selon un proche de Laurent Gbagbo.

Pour « le Nouveau Réveil », journal proche du Pdci-Rda, « Aux dernières nouvelles, les choses semblent se préciser ou du moins se précisent à propos de cette rencontre historique. De sources bien introduites en effet, c’est ce lundi (ndlr : 29 juillet), que le président du PDCI-RDA SEM Henri Konan Bédié, se rendra à Bruxelles pour une visite au président Laurent Gbagbo, qui séjourne dans la capitale belge depuis l’annonce de son acquittement. L’heure exacte de l’arrivée du président Bédié à Bruxelles n’est pas encore connue », précise le canard. Et il poursuit : « Plusieurs personnalités des deux camps sont attendues à cette rencontre. Depuis plusieurs mois, Assoa Adou et Emmanuel Acka pour le FPI, ainsi que Maurice Kakou Guikahué et Noël Akossi Bendjo, pour le PDCI, travaillent sur le dossier », qualifié d’historique par le journal.

A Abidjan, selon plusieurs sources, la rencontre entre les deux ex- Présidents est très attendue dans les deux bases des partis politiques que sont, le FPI et le Pdci6rda. Si cette rencontre a lieu et qu’une alliance est signée entre les deux partis politiques, le Rhdp est grillé, nous révèle Kouassi Damas, jeune étudiant : « Je suis un observateur de la vie politique ivoirienne. En 2010, Alassane Ouattara a gagné les élections par ce qu’il avait été soutenu par le Président Henri Konan Bédié. Si Gbagbo et Bédié se mettent ensemble pour 2020, le Rhdp est grillé comme « tratra » », affirme-t-il avec force. « Alassane Ouattara et le Rhdp, auront du mal à « boucler, gérer » leur maintien au pouvoir.  Le camp Guillaume Soro va se joindre à cette alliance », affirme Coulibaly Zié, jeune cadre dans une entreprise de la place.

Pendant ce temps à Ferkéssédougou, sur les terres de Guillaume Soro dans le Nord de la Côte d’Ivoire à plus de 6000 kilomètres de Bruxelles, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly prend part à un meeting de soutien à Alassane Ouattara. Devant des milliers de partisans arrivés des onze régions du nord ce 27 juillet, il annonce : « l’ouverture de 45 guichets-emplois dans les 13 communes du District d’Abidjan et le lancement d’une nouvelle plateforme pour ceux en recherche d’emploi ». Amadou Gon invite par ailleurs les autres jeunes du pays, de se rendre dans les « chefs-lieux de préfecture de région pour se faire recenser et bénéficier de ces opportunités d’emploi ». Et il poursuit : « Les perspectives sont prometteuses autour de la grande vision du Président Alassane Ouattara » a-t-il insisté. Amadou Gon Coulibaly a saisi l’opportunité de ce rassemblement grandeur nature pour apporter des clarifications sur divers sujets d’actualité dont le droit de timbre de la carte nationale d’identité à 5000 F, la CEI, le RHDP et la candidature RHDP à la présidentielle de 2020.

Si à Bruxelles il faudra attendre le communiqué final de la rencontre, pour avoir une idée nette des perspectives de la rencontre Gbagbo-Bédié, A Ferkerssédougou, on le constate, la riposte a été déjà engagée. Comme pour dire que de Bruxelles à Ferkessédougou, les partis politiques de la Côte d’Ivoire affutent leurs armes. Vous avez dit Présidentielle 2020.

djeckoudesylva@gmail.com

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook