Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Politique-Décès et empoisonnements en cascade/Quel intérêt à éliminer les opposants ivoiriens

Par Brou François/afriquematin.net

Cette question, le citoyen lambda est en droit de se la poser, au vue des morts en cascades qu’on a du mal à comptabiliser. Une autre épidémie qui ne dit pas son nom et qui est en passe  de décimer l’intelligentsia ivoirienne ?  Hier, les Ivoiriens, dans leur ensemble, assistaient impuissants à la vague de décès des opposants, Abouo N’dori, Firmin Kouakou, Marcel Gossio, Aboudrahamane Sangaré et depuis peu  celui du professeur Séry Bailly, tous du Fpi et il y a quelques jours, on assistait à des empoisonnements. Du Général Gaston Ouassenan Koné, à Serges Yvon Vremen en passant par le professeur Niamkey Koffi, tous du Pdci-Rda, cela commence de plus en plus à soulever la psychose. Le cas du professeur Niamkey Koffi s’est passé en direct des antennes de la télévision nationale, la Rti. Voilà  qu’à son tour,  le professeur Joseph Kouamé, enseignant de physique-chimie dans un établissement de la commune du Plateau, tombe dans les pommes après avoir  piqué une crise dans les locaux de cette même télévision, hier mardi 04 décembre 2018. L’invité devrait prendre part à une émission, cette fois-ci sur les plateaux de la deuxième chaine de la Rti, « La petite causerie de la 2 », animée par Laurence Sauthier. Evacué d’urgence dans une clinique de la place dans la commune de Cocody, JosephKouamé succombe. Alors, questions et questions, « qu’arrive-t-il à la Côte d’Ivoire et à ses citoyens?  A qui le tour dans les prochains jours ?  Pourquoi de  tels cas arrivent-ils aux opposants ivoiriens et à quand la fin de ce cauchemar ? »

Facebook