Pdci-Rda-Journée de la militante/Sita Coulibaly (Pdte Ufpdci Urbaine) replace la femme militante au cœur de la lutte démocratique

Par Nadège Kondo/afriquematin.net

Ceux qui doutaient encore de la capacité du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) à mobiliser ont dû déchanter le samedi 7 septembre 2019. Les femmes du vieux parti, à l’appel de Sita Coulibaly, présidente de l’Union des femmes du PDCI des zones urbaines (Ufpdci urbaine) ont fait une démonstration de leur force de mobilisation à l’occasion de la journée de la femme militante.

Mme Sita Coulibaly, présidente de l’Ufpdci-Rda urbaine

La maison du parti de Cocody a été prise d’assaut, samedi dernier,  par  des femmes de toutes les générations venues des 13 communes d’Abidjan et banlieues. Une mobilisation sans pareille qui montre, si besoin en est, la vitalité du parti septuagénaire, malgré les sons de sirènes entendus çà et là dans l’arène politique. Au cours de cette journée riche en couleurs et en sons ainsi qu’en actes et en paroles fortes, les femmes du parti ont réitéré leur fidélité au parti du Président Henri Konan Bédié.  A travers des sketches sur les thématiques relatives à l’élection présidentielle de 2020 et des défilés intergénérationnelles, elles ont ainsi joint l’utile à l’agréable. Quand la fanfare, de son côté, a mis en ébullition la cour de la maison du parti, donnant ainsi un caractère festif à cette rencontre.

Dans la série des allocutions, Angéline N’Guessan, présidente du comité d’organisation et  secrétaire de l’Ufpdci Urbaine a, au nom de ses amies, traduit la fidélité des femmes au combat politique du  président Henri Konan Bédié et pris  l’engagement de redoubler d’effort sur le terrain afin d’œuvrer à la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Quant à N’Dabian Adèle, secrétaire exécutive chargée des femmes,  elle a lancé un vibrant appel aux femmes du Pdci. « Vaillantes militantes du Pdci Rda, je vous exhorte à ne pas vous contenter de résister à l’injustice. La meilleure façon de préserver l’héritage est de ramener  le pouvoir au Pdci en 2020. Et dans cette conquête du pouvoir les femmes devront être comme toujours à l’avant-garde », a-t-elle exhorté.

La forte de mobilisation et la richesse des interventions ont constitué, un pari gagné pour la présidente Sita Coulibaly

Lui emboitant le pas, Sery Bi Privat, secrétaire exécutif chargé des délégations, représentant le  secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué et par ailleurs principal conférencier du jour, a rappelé aux femmes le rôle majeur qui est le leur dans la reconquête du pouvoir par le Pdci-Rda en 2020. En témoigne les thèmes qu’il a traités, à savoir « Place et Rôle de la femme face à l’élection présidentielle de 2020 » et « De la réforme de la CEI ».

 « Le Pdci a inséré à tous les niveaux de sa structuration les responsables femme (…) Le parti autorise même qu’il y ait des mouvements de soutien spécifiques des femmes. La femme est placée dans le cœur du parti. Face à cela. Le rôle les places de la femme tiennent comptent des objectifs que nous nous sommes fixés en 2020. Le président Henri Konan Bédié l’a dit clairement en 2020 nous n’irons pas participer à l’élection de 2020, mais nous irons pour gagner. A partir de cet objectif votre rôle est à tous les niveaux. La mobilisation spécifique du secteur des femmes, la mobilisation en appui à toutes les structures dont les délégations départementales et communales. Le recrutement spécifique  dans le milieu femme, le recrutement au niveau du Pdci, le recrutement et le recensement électoral», a-t-il précisé avant d’insister sur la nécessité de la réforme en profondeur de la Commission électorale indépendante (CEI).

La forte de mobilisation au cours de cette journée et la richesse des interventions constituent, à n’en point douté, un pari gagné pour la présidente Sita Coulibaly, qui veut replacer la femme militante au cœur de la lutte démocratique.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook