Pasteur Kouadio–bhegnin N’Goran: « Mon Vœu pour l’année 2020 est que les hommes connaissent la volonté de Dieu ».

Par Vouzo Zaba/Afriquematin.net

Titulaire d’un Doctorat  en théologie, Docteur-pasteur aumônier colonel major de division, le Pasteur Kouadio-Bhegnin N’Goran  nous a livré, au travers d’une longue interview-confession, un témoignage  édifiant du parcours qui l’a emmené au Christ. Depuis sa conversion, en passant par les événements et acteurs politiques clés   de ces vingt dernières années, il relate avec détails tous les périples qui ont forgés sa foi en Jésus et la mission divine qui fonde désormais son espérance. Avant la publication de l’entretien qu’il a accordé à Afriquematin.net et  qui sera publié très prochainement, nous vous livrons ci-dessous ses vœux pour l’année 2020 à l’endroit de l’humanité.

« Il me vient une boutade de l’apôtre Paul qui dit en romain 10, du verset 1 au verset 4 : «  Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés. Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient ». Mon vœu donc, et  le plus important à l’endroit de tous, et particulièrement des Chrétiens, est  qu’ils connaissent  la volonté de Dieu, qu’ils comprennent le plan de Dieu pour l’humanité. Les gens disent croire en Jésus mais les faits démontrent le contraire. Qu’ils ne soient pas surpris au soir de leur vie. En Mathieu 7, Jésus dit que « ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entrerons pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon père qui est dans les cieux  ». Jusque là, les  gens ne prêchent que la croix, le sang de Jésus. Cela est vrai. Mais avant la croix, il a fallut que Jésus portât nos péchés. Mais comment les a-t-il porté ? La Bible dit que l’ancien testament est l’ombre des choses à venir. En effet,  dans les temps anciens, lorsque l’on voulait se faire pardonner nos fautes, l’on apportait un bélier pour l’holocauste et l’animal prenait sur lui nos péchés. Jésus vient et pour sa mission, va  être crucifié. Mais si l’on ne lui transmettait pas nos péchés, son  sacrifice deviendrait  vain. Et où les prend t- il ? Au Baptême. Je le dis, le baptême de Jésus est un transfert des péchés de l’Humanité.  Nous sommes donc rendu purs par ce Baptême. Je le  dis  encore  et je le répète, la Justice de Dieu est dans son évangile de l’eau et de l’esprit. C’est pour cela que  j’insiste sur ce fait, mon vœu pour les Chrétiens et tous les hommes est qu’ils connaissent cet évangile car c’est le seul que Jésus a enseigné. Nous sommes sanctifiés  par le Baptême .Ce n’est pas de façon fortuite que l’eau est mentionné dans la bible, particulièrement le Jourdain. Ce n’est pas de façon fortuite que le baptême a eu lieu dans le Jourdain. Quand Josué prend les rennes du peuple de Dieu, Dieu fait porter l’arche par les sacrificateurs. Quand leurs pieds touchent l’eau du Jourdain,  celui-ci arrête de couler. Le Jourdain est considéré  comme le fleuve de la mort qui va se jeter dans la mer morte. Au regard de cette image, les hommes sont considérés  comme des morts qui sont sauvés du tombeau par Le Baptême de Jésus dans ce même fleuve. Dans 2 rois 5, référez-vous à l’histoire de Naaman, le général syrien  qui a été purifié de la lèpre dans ce fleuve. Dans le Jourdain, donc dans l’eau, l’humanité perd ses péchés. Jésus a pris tous les péchés de l’humanité. Aujourd’hui,  le péché qui est commis, c’est celui  contre le saint esprit .C’est pour cela que la Bible dit que quiconque croit que Jésus est  seigneur  est sauvé. Dans 1 Timothée 2-4 la bible déclare : «  Dieu veut que tout le monde soit sauvé et parvienne à la connaissance de la vérité ».  Et qu’est ce que la vérité ? C’est tout simplement Jésus. Je vous remercie ».

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook