Ouganda/ Deux enfants et leurs grands-parents périssent dans un incendie criminel à cause de leur foi chrétienne.

Par Morrys Ouayou/ Afriquematin.net

Parce qu’ils étaient chrétiens, Yakubu, 6ans, Afsa, 9ans, et leurs grands-parents sont morts brûlés dans leur maison.

Lors d’une réunion d’évangélisation à Nakaseke en Ouganda, à proximité de la capitale Kampala, Ali, 36ans, et sa mère Nankya Hamidah, 56ans, sont touchés par la parole de Dieu. Ils décident de devenir chrétiens. Ils commencent alors à participer aux différents cultes à l’église. Un jour, le petit Yakubu a voulu raconter la conversion de son père à sa mère. Mais cette dernière est entrée dans une vive colère et a battu son fils avant de quitter la maison. Il faut souligner que la femme d’Ali et plusieurs musulmans n’avaient pas supporté cette conversion au Christianisme.

Au milieu de la nuit du mardi 20 août 2019 à 1heure du matin, ils ont mis le feu à la maison où dormaient les enfants et leurs grands-parents. « Alors que les flammes montaient résolument vers le ciel, nous avons vu les musulmans sauter de joie et chanter, en disant : ‘’ Allah Akbar ! Allah Akbar !’’ », a dit le voisin immédiat d’Hamidah qui choisit de garder l’anonymat.

Le feu a totalement rasé la maison d’Hamidah, tuant les quatre membres de la famille. Au moment des faits, Ali Nakabale, le père des enfants Yakubu et Afsa, était chez sa tante. Il pleure encore la mort cruelle de ses enfants et de ses parents, péris dans cet incendie criminel. Il est désormais gardé dans un lieu secret, déprimé et craignant pour sa vie.

La Constitution ougandaise qui stipule qu’il n’y a pas de religion d’Etat, garantit pourtant la liberté religieuse. Les chrétiens y sont majoritaires, et les musulmans représentent 13,7 % de la population.

A quand la fin de la persécution religieuse dans le monde, ce vœu cher au Président américain Donald Trump? Dieu, que ta lumière nous éclaire !

Source : InfoChrétienne.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook