OJPCI: un congrès extraordinaire annoncé pour mars 2020

Par Michel Mangou – Afrique Matin.Net 

La crise à l’OJPCI qui a surgi après son dernier congrès tire certainement à sa fin, si l’on s’en tient aux propos du président du collectif pour la réhabilitation de l’OJPCI, Armand Bohoui, exprimés lors de sa conférence de presse tenue le vendredi 21 février 2020 à RAS Médias. Selon le conférencier, le comité de médiation mis en place par le Ministère de tutelle pour le règlement de la crise et présidé par l’ancien président de l’ANP, M.Raphaël Lakpé a, dans son verdict rendu, nommé M. Brou Aka Pascal, administrateur de l’OJPCI et demandé l’organisation d’un congrès extraordinaire. Cette médiation ayant contribué à rapprocher toutes les positions, un congrès extraordinaire est annoncé pour mars 2020.

Sur la base de cette décision, dira-t-il, Olivier Yro ne peut désormais prétendre agir au nom de l’organisation.

Faisant le point sur la crise, le conférencier a indiqué que le combat mené par le collectif n’est pas dirigé contre une personne mais plutôt contre la mauvaise gestion orchestrée par les dirigeants de l’OJPCI qui se sont rendus coupables de malversations de tous genres, reconnus par le comité de médiation. Il prend pour preuve une carte magnétique produite par Olivier YRO pour contourner la double signature exigée par les textes régissant toute association, et avec laquelle il réalise des opérations bancaires partout où il se trouve. “C’est un acte de grand banditisme”, affirme, Armand Bohoui qui, au terme de son intervention, n’a pas manqué  d’adresser ses remerciements à toutes les parties prenantes ayant contribué à la résolution de la crise.

”  le collectif adresse ses vifs remerciements à la tutelle qui, par intérêt pour l’OJPCI, a pris le problème à bras le corps, à travers le comité de médiation ; se félicite que le bureau exécutif et l’organe de contrôle de l’OJPCI, bien que mis en cause, aient participé à toutes les étapes de la médiation ; encourage et félicite les membres du collectif pour leur mobilisation qui vise à redorer le blason de l’OJPCI ; exhorte les associations du secteur de médias à faire preuve de probité et de rigueur dans leur gestion et enfin prie que Dieu aide les acteurs du secteur des médias à tourner dos à la facilité”, a-t-il prié.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook