Nigeria/Boko haram continue de faire des victimes

Deux soldats nigérians ont été tués et six blessés dans une attaque du groupe jihadiste Boko Haram contre un poste militaire dans le nord-est, près de la frontière camerounaise. Selon des responsables des services de sécurité affirmant à l’Afp, que des combattants soupçonnés d’appartenir à la faction du leader historique Abubakar Shekau ont attaqué hier dimanche soir des soldats près de la ville de Banki, à une quinzaine de km de la frontière avec le Cameroun. Un milicien engagé aux côtés de l’armée dans la lutte contre Boko Haram a confirmé l’incident et donné le même bilan, précisant que les blessés avaient été évacués dans un hôpital près de Mora, au Cameroun. Le président sortant, Muhammadu Buhari, élu en 2015 et qui se présente à un second mandat avait promis d’éradiquer le groupe jihadiste Boko Haram, est fortement critiqué pour son bilan sécuritaire et économique. Au nombre des victimes, figurent des civils qui ont également été tués et plus d’une dizaine autres blessés par les échanges de tirs au cours de cette attaque qui a fait cinq morts dans les rangs des jihadistes.

Source : izf.net avec afp

Comparer

Facebook