Niger/Les enlèvements pour des rançons se multiplient

En moins d’un mois, une vingtaine de personnes ont été enlevées dans cette zone. Cette multiplication d’enlèvements est due au fait que tout le long des 300 kilomètres de frontières qui séparent Diffa de la partie nigériane, plusieurs petits villages longent le fleuve de la Komadougou Yobé, asséchée, des personnes mal intentionnées peuvent donc faire plusieurs allers et retours à pied sans se faire repérer.

Les incursions des hommes armés se sont produites en milieu de nuit dans la périphérie du village de Toumour. Selon plusieurs sources, ils se sont scindés en deux groupes pour cibler deux familles. Sans tirer un seul coup de feu pour ne pas alerter les forces de défense et de sécurité, les assaillants ont réussi à enlever dans la nuit du mercredi 29 mai 2019 dernier, plus d’une dizaine de personnes dans ce village. Des enlèvements qui continuent malgré de lourdes pertes infligées ces derniers temps aux jihadistes par les soldats de la Force multinationale mixte qui regroupe le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Nigeria.

 Source : rfi.fr

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook