N’Douci/Torturé et maltraité par son oncle, le petit Foua Bi Emmanuel pris en charge par Children Of Africa

 Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net, info : sercom

Foua Bi Emmanuel âgé de cinq (5) ans a vécu le pire cauchemar de sa vie au mois d’avril dernier suite aux atrocités corporelles subies et une correction classée dans les livres de l’esclavage  infligées par son oncle et tuteur Guillaume Arsène Foua Bi. Selon les faits rapportés par l’Agence Ivoirienne de Presse, le petit Emmanuel a été lacéré pendant plusieurs jours et brûlé aux quarts à l’aide de la lame d’une machette chauffée à blanc au feu. Selon quelques témoignages recueillis auprès de voisins, du service social et de la brigade de gendarmerie de Tiassalé, « l’oncle a brûlé les fesses de son neveu pour une histoire de tête de cabri qu’il a mangé ». Pris de colère, le bourreau de l’oncle a séquestré le petit durant deux jours et deux nuits et l’a bastonné, avec à la clé, des blessures corporelles. L’enfant a eu la vie sauve grâce à l’intervention des voisins de son oncle. Conduit au centre de santé rural du village, il a été admis à l’hôpital général de Tiassalé où il a reçu les premiers soins. Selon la victime, « mon oncle a mis la machette au feu et l’a collée à mes fesses », a-t-il rapporté. Désormais hors de danger, le petit Emmanuel est depuis le début du mois de juin 2018, pensionnaire dans un centre d’accueil pour enfants en difficulté situé au Plateau «la Case des Enfants », sur instruction de la Présidente de la Fondation Children Of Africa, Mme Dominique Ouattara, où il jouit des jours heureux. Rappelons que l’oncle tortionnaire, instituteur bénévole de son état et résidant dans la sous-préfecture de N’Douci reste introuvable.

Les commentaires sont fermés.