Naomie Yateje Impagarara, la plus belle des Rwandaises en 2020

Par JUSTIN  KASSY – Afrique Matin.Net

Depuis quelques semaines, la plus belle fille du Rwanda est connue. Elle se nomme : Naomie Yateje Impagarara. C’est à l’issue de la finale de l’élection « Miss Rwanda 2020» organisée au niveau du pays. Environ 20 jeunes filles ont participé à ce concours de beauté, le plus prestigieux du pays qui a fait, dans toutes les villes qui ont abrité cet événement, l’objet de joie et de fête. De nombreuses filles du pays ont pris part à cette compétition devenue une institution dans tout Rwanda, comme dans beaucoup de pays africains. Les jeunes filles se sont donné à cœur joie cette élection. Surtout celles qui se sentaient aptes, en se fiant à leurs canons de beauté.

En tout cas, selon les informations qui nous sont parvenues de Kigali, la capitale du Rwanda, le jury a eu des difficultés à départager parfois les candidates au cours de ce concours qui, selon toujours nos sources, est celui qui a enregistré plus de belles jeunes filles du pays, comparativement aux précédents. Il faut aussi reconnaître qu’au Rwanda, les fées de la  beauté se penchent toujours sur les berceaux des enfants qui naissent.

C’est vrai que le jury a eu quelques petits soucis à choisir l’élue, compte tenu des canons de beauté de chacune des candidates. Mais par la compétence, la sagesse et l’expérience des membres du jury, tout s’est bien passé, et les résultats, à aucun moment, n’ont pas été contestés. Le public présent à« Kigali Arena », lieu qui a abrité l’événement, a été unanime à reconnaître les résultats donnés par les jurés à l’issue de l’élection.

Les candidates elles-mêmes n’ont pas trouvé à redire des résultats proclamés. Bien au contraire, elles ont fait preuve d’honnêteté en allant féliciter l’élue après la promulgation des résultats. Mieux ! Les candidates recalées se sont dirigées dans la joie vers Naomie la plus belle parmi elles, pour la congratuler sincèrement et lui dire ceci : « Tu es vraiment la plus belle ! » Quelle geste ! Quel exemple à suivre ! C’est aussi la preuve palpable que les élections de « Miss » doivent être des occasions de jeux, de joie réelle, et non de  palabres et de propos désobligeants envers tel ou tel.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook