Musique/Une icône du rock décédé

Âgé de 58ans, l’auteur-compositeur et dessinateur américain  Daniel Johnson est décédé hier mercredi 11 septembre 2019.  Daniel Johnson a bâti en près de 40 ans un univers poétique unique, habité par les utopies enfantines, la difficulté de communiquer et l’amour perdu.

Marqué à la fois par une éducation très puritaine et la “pop culture”, Daniel Johnston s’est battu pendant des années contre un syndrome maniaco-dépressif, portant un regard à la fois aigu et naïf sur le monde à travers de petites histoires souvent tragiques, mais exemptes de cynisme, qui évoquaient un journal intime.

Né en 1961 à Sacramento, en Californie, passionné dès le plus jeune âge par le dessin, mais aussi le piano, puis la guitare, il enregistre dès l’adolescence ses propres compositions sur des cassettes qu’il échange avec d’autres amis musiciens.

Après plusieurs séjours en hôpital psychiatrique à la fin des années 1980, Daniel Johnston est accueilli par le label indépendant Shimmy Disc, qui lui ouvre les portes de la scène internationale. Il enregistre avec le chanteur et guitariste de Half-Japanese Jad Fair, ensuite, suivent deux autres albums studios. Sa cote auprès de la critique lui permet de signer en 1994 avec la “major” Atlantic, qui publie le bouleversant “Fun”.

Après une longue période à nouveau perturbée par ses problèmes de santé, Johnston revient en 2001 avec l’album “Rejected Unknown”, puis en 2003, avec “Fear Yourself”. Il y a deux ans, l’artiste a fait une tournée, qui aura été sa dernière.

Source : france24.com avec AFP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook