Musique/Pierrette Ntsame veut perpétuer la musique traditionnelle gabonaise

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

De nos jours et Dans certains pays africains, la musique moderne a pris le pas sur la musique traditionnelle. Heureusement que  ce constat ne s’étend pas à tous les pays du Continent. Au Gabon, en Afrique Centrale, la tradition demeure encore vivace.

 Ils sont légions ces artistes qui ont accepté de croire en la musique ancestrale. Parmi eux, Pierrette Ntsame, car  il ne peut en être autrement pour cette artiste Gabonaise. Qui a été élevée dans la plus stricte tradition de son pays, de sa tribu, de sa région.

“Ces savoirs ancestraux sont en train de se perdre et Pierrette n’entend pas se conformer à cette règle, d’où son combat à vouloir perpétuer cette richesse”

Malgré les influences des sonorités modernes, certains  ont opté de rester fidèles à la chose culturelle. La musique qu’ils pratiquent, plonge sa racine dans des profondeurs culturelles et traditionnelles dans laquelle ils tirent leur force, leur notoriété, leur aura.

On peut, sans se tromper se permettre d’affirmer que Pierrette Ntsame  mène avec détermination un combat, celui de faire la promotion de la  musique  traditionnelle de son pays. Elle y a cru et est reconnue, unanimement, comme l’un des  porte-flambeaux, parmi tant d’autres.

Mieux, Pierrette Ntsame   n’appartient plus au Gabon, parce que sollicitée pour des spectacles dans les pays voisins et en Europe  Pierrette n’est pas venue à la musique traditionnelle par hasard, elle a été initié très tôt aux pas de la danse « mekom ».

 Ces savoirs ancestraux sont en train de se perdre et Pierrette n’entend pas se conformer à cette règle, d’où son combat à vouloir perpétuer cette richesse. Faut-il souligner que le Gabon est le pays qui a gardé profondément ses traditions.

Facebook