MUSIQUE / Claire Bahi est en route pour le Palais

JM TONGA- Afriquematin.net

La reine du bobara fitini veut prouver aux mélomanes qu’elle mérite bien ses appellations « la Mama » ou « la 1ère Dame du Coupé Décalé ». Des surnoms qu’elle s’est progressivement attribués au cours de ses 12 ans passés sous les projecteurs. Et cette démonstration, Claire Bahi l’annonce pour le vendredi 30 août prochain, à la salle Anoumabo du Palais de la culture à Treichville.Claire Bahi

De toute évidence, faire son premier test dans la « cuvette » du Palais de la Culture est un défi que la chanteuse Coupé Décalé s’assigne. Car réunir 4000 personnes en un premier concert live n’est pas chose aisée. Mais à y regarder de près, Claire Bahi en a les ressources, tout de même. Après 12 ans sur l’échiquier musical assortis de concepts qui ne sont pas passés inaperçus et autant de lauriers glanés, mais aussi avec plusieurs milliers de fans acquis à sa musique, l’on peut affirmer sans se tromper que l’artiste de Kanté Faro ne va pas « taper poteau ».

Consciente du défi qui l’attend le 30 août prochain, Claire ne fait pas dans la dentelle. Le mercredi 19 juin dernier, elle a organisé une conférence de presse au Grand hôtel au Plateau afin de donner officiellement l’information de son baptême de feu. Selon elle, le spectacle sera marqué par le social. Toute chose dont elle fait son cheval de bataille depuis des années d’ailleurs. Mais cette fois-ci, elle s’oriente vers « l’autonomisation de la jeune fille ». Ce qui est le thème de son concert qu’elle a parallèlement baptisé « A connaît pas, à demander ».Claire Bahi

LIRE AUSSI :   Côte d'Ivoire/Une figure emblématique de la politique ivoirienne s’en est allée

Ce concert est pour Claire Bahi l’occasion de créer une proximité avec ses fans et d’exprimer sa reconnaissance envers tous ceux qui l’ont soutenue et qui continuent de la soutenir dans sa carrière. A ce spectacle, l’on verra la participation des artistes camerounais et sénégalais Mani Bella et Wally Seck.

Dans son vaste projet, Claire Bahi est à juste titre accompagnée par ONU Femmes et l’Agence emplois jeunes. Ces deux organismes vont l’aider à l’organisation d’un panel sur l’entreprenariat  dédié aux jeunes filles.