Média-UPL-CI/ Nando Dapa Arnaud réélu pour un nouveau mandat

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net avec UPL-CI

Le Président sortant de l’Union des Patrons de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) Nando Dapa Kobenan Paul Arnaud rempile pour un nouveau mandat. Il a été réélu le samedi 29 Octobre 2022 à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire au siège de l’association à Adjamé.

Après son plébiscite, Nando Dapa a lancé un appel à l’union et à la cohésion de tous les promoteurs des médias en ligne pour sortir leurs entreprises de l’ornière.

Suite à un consensus trouvé avec son challenger Bamba Mamadou après une médiation conduite successivement par les membres fondateurs et le Président du Conseil d’Administration, Kouadio Bhégnin, par ailleurs Pdg de l’entreprise Kabhé Editions, éditrice du site afriquematin.net, le Directeur général de l’entreprise Unité Communication,  éditrice également du site unite.ci, Nando Dapa a été plébiscité  pour conduire  à nouveau les destinées de l’UPLCI pour un nouveau mandat de trois ans non renouvelable selon les textes en vigueur.

En sa qualité de porte-parole du challenger et DG de Global Traitement, entreprise éditrice du site mediadiversityci.org Bamba Mamadou, Bahi Basile, a réitéré la décision de son challenger de renoncer à sa candidature au profit du Président sortant. Prenant la parole après son plébiscite, le Président Nando a réaffirmé son engagement à poursuivre l’œuvre déjà entamée pour le rayonnement de l’union, égrenant quelques chapelets de projets importants inscrits à son agenda à court et à moyen terme.

Pour ses premiers mots, Nando Dapa a lancé un appel à l’union et à la cohésion de tous les promoteurs des médias en ligne pour sortir leurs entreprises de l’ornière. « C’est ensemble, unis et solidaires que nous allons y arriver » a-t-il plaidé.

Le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’UPLCI, Kouadio Bhégnin aussi Président du Comité ad ’hoc ayant conduit le processus électoral a prodigué de sages conseils au Président Nando tout en lui souhaitant plein succès pour son nouveau mandat placé sous le signe « Progrès et Responsabilité ».

LIRE AUSSI :   Affrontements interethniques à Béoumi : « le FNDR condamne le silence du Gouvernement »

Faut-il rappeler que cette élection était prévue lors du congrès ordinaire des 12, 13 et 14 août 2022 à Grand-Bassam. Malheureusement elle a été reportée faute de consensus entre les deux candidats en lice.