Mariam Stéphanie Fadiga(Femme Ivoirienne battante à Paris) : Elle nous demande d’observer la leçon du Caméléon.

Par Justin KASSY

Mariam Stéphanie Fadiga est une Ivoirienne qui vit en France.Elle y est allée pour améliorer sa vie et contribuer, à sa manière, à l’édification de son cher pays, la Côte d’Ivoire. Depuis quelques années, Mariam exerce un certain nombre d’activités. Mieux! Elle a décidé de se battre toute seule pour se rendre heureuse et mettre ses parents, ses compatriotes, ses frères Africains de la Diaspora à l’abri des précarités sociales. Mariam Stéphanie Fadiga est une femme qui aime oser. Elle a osé et la voilà aujourd’hui, chef d ‘un certain nombre d’entreprises en France.

Elle travaille avec une équipe qui renferme tous les peuples vivant sur la terre-planète. Voilà une femme que les Européens, les Français en particulier respectent et lui vouent presqu’un culte. Parce qu’elle a pu se frayer une place et non des moindres, dans la sphère difficile à accéder des Européens. C’est vrai que ce sont des MPE que Mariam dirige. Mais avec ces petites et moyennes entreprises, elle fait la joie des Français qu’elle emploie, la fierté des Africains qui travaillent chez elle, parce qu’elle est venue en France et a pu se trouver une place, une place honorable, parmi les autochtones de ce pays d’accueil. Vu toutes ces qualités qui la caractérisent, on dit sans ambages que Mariam Stéphanie Fadiga est une femme Africaine qu’on qualifie aisément de battante. Amie de longue date, elle m’a fait parvenir cette pensée d’HAmadou Hampaté Ba qui demeure encore d’actualité ,en ces temps de troubles au niveau de certains pays africains. Cette pensée de l’ex Sage de MARCORY  arrive à propos. Nous publions in extenso cette pensée qui est un véritable pan de la Culture sous nos Tropiques. Lisons plutôt ce message philosophique de cet Africain de Culture, qui a marqué de son empreinte son temps, l’Afrique, son Continent, avant d’être rappelé à Dieu, son Créateur: Ce message est intitulé: ” À l’Ecole du CAMÉLÉON”. Il nous interpelle tous, surtout en ces périodes de conflits, de guerres, de palabres , de tueries sauvages, etc suite au non respect des lois que nous avions, nous-mêmes, votées et juré de respecter. Le Sage Hamadou Hampaté Ba, avec le Caméléon, nous enseigne les vertus à observer, pour une société meilleure. Lisons ceci:

«  Le caméléon est un très grand professeur. Regardez-le. Quand il prend une direction, il ne tourne jamais la tête. Faites comme lui. Ayez un objectif dans la vie et que rien ne vous en détourne. Le caméléon ne tourne pas la tête mais c’est son œil qu’il tourne. Il regarde en haut, en bas. Cela veut dire : informez-vous. Ne croyez pas que vous êtes le seul sur la terre. Quand il arrive dans un endroit, il prend la couleur du lieu. Ce n’est pas de l’hypocrisie. C’est d’abord de la tolérance et puis du savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n’arrange rien. Jamais rien n’a été construit dans la bagarre. Il faut toujours chercher à comprendre l’autre. Si nous existons, il faut admettre que l’autre existe. Si le caméléon avance, il lève un pied. Il balance ? Cela s’appelle de la prudence dans la marche. Pour se déplacer, il accroche sa queue ainsi si ses pieds s’enfoncent, il reste suspendu. Cela s’appelle assurer ses arrières. Ne soyez donc pas imprudent. Lorsque le caméléon voit une proie, il ne se précipite pas dessus mais il envoie sa langue. Si sa langue peut lui ramener, elle lui ramène. Sinon, il a toujours la possibilité de reprendre sa langue et d’éviter le mal. Allez doucement dans tout ce que vous faites. Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patient, soyez bon, soyez humain. Voilà. Si vous vous trouvez dans la brousse, demandez aux initiés qu’ils vous racontent la leçon du caméléon.. » Amadou Hampaté Bâ

Facebook