Mandat électif/Andry Rajoelina fait une leçon de démocratie aux Ivoiriens et aux Guinéens

Le président malgache était en direct sur la chaîne de télévision nationale. Il  s’est exprimé sur plusieurs sujets,  le coronavirus, l’éducation, la modification de la loi organique sur le système électoral général et les référendums et aussi sur le mandat présidentiel.

Le premier citoyen malgache Andry Rajoelina assure qu’il ne veut pas agir comme certains de ses pairs africains qui «font tout pour prolonger leur mandat, je ne pense pas à prolonger mon mandat. Je pense au développement du pays, nous ne sommes ni en Côte d’Ivoire ni en Guinée», a-t-il fait savoir, lors de son discours sur les chaînes publiques de radiodiffusion hier  dimanche soir.

Pour le chef de l’Etat, s’il était désireux de faire adopter le projet de loi portant ratification des trois ordonnances qu’il a reçues, c’est plus pour ratifier le texte en réduisant le nombre de sénateurs que pour organiser un référendum.

Le projet de loi de ratification récemment voté par le Parlement traite de l’ordonnance modifiant la loi organique sur le système électoral général et les référendums, modifiant la loi organique sur le fonctionnement du Sénat et modifiant le code minier.

 Source : 2424.mg et newsmada.com 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook