Mairie de Cocody : les attentes de la population envers leur maire méconnu.

Par Christiane Djahuié – Afrique Matin.Net 

Méconnu du grand public, il va diriger la commune la plus belle de Côte d’Ivoire pendant les 5 prochaines années. Lui, c’est Jean-Marc Yacé, cadre du Pdci, élu maire de Cocody le 13 octobre 2018. Si ces administrés attendent beaucoup de lui, c’est parce que le précédent maire n’a pas su convaincre en 5 ans. Bien que son passage à la mairie comporte quelques éléments positifs, comme par exemple, l’avènement du Wi-bus, il n’en demeure pas moins que le bilan reste mitigé.

Pour s’en faire une idée, il suffit de voir à quel point Cocody a peu évolué pendant ces 5 dernières années. Tout le défi du maire élu sera de satisfaire les attentes d’une population particulièrement exigeante et critique sur la qualité des prestations communales. Pour ce faire, M. Yacé devra être à l’écoute des propositions, des remarques et des retours des habitants.

Autrement dit, établir une véritable relation de confiance avec ses administrés. Une vertu qui manifestement a manqué à l’équipe précédente. En plus de cela, la mise en œuvre du programme qui a été présenté à la population pendant la campagne et qui tourne autour de 6 axes doit être effective. Ce sont : « la sécurité, la santé, l’éducation, le sports et les loisirs, l’environnement et le 3ème âge». Le décor ainsi posé mérite qu’on s’y s’attarde.

L’environnement

Il faudra tout d’abord mettre un point d’honneur à régler la question environnementale, principalement celle de l’insalubrité qui est désormais une des caractéristiques de la commune. Parce que la santé (le second axe du programme) de la population passe inéluctablement par un environnement salubre. Ensuite, mettre un terme aux désordres de stationnement, ainsi qu’aux nuisances sonores (taxis communaux, maquis à proximité des habitations ou des écoles…)

La sécurité

Je sais pour avoir été moi-même victime de cambriolage il y a seulement deux semaines, combien il est important de renforcer la sécurité et la tranquillité des habitants. Il faut savoir qu’en plus de la criminalité traditionnelle (fraudes, vols, délits), la criminalité organisée qui prend sa source dans une commune voisine et connue sous la forme de bandes d’adolescents appelés ‘‘microbes’’ ou ‘‘enfants en conflit avec la loi’’ sévit régulièrement dans nos rues.

L’Education.

Il faut une véritable politique de l’Education à Cocody. Elle doit être axée sur un renforcement des services publics. En effet, la construction et l’entretien des classes d’établissements publics sont inscrites au budget communal. L’école publique n’est plus ce qu’elle était il y a quelques années. De ces beaux locaux aux allées fleuries, aux murs et aux toilettes propres il ne reste plus rien. Les salles de classes sont pléthoriques, le système d’électrification défaillant et l’enseignement délivré au rabais. Il est clair que les établissements publics de Cocody échappent complètement à la modernité et à l’évolution. Pourtant, le fonctionnement et la gestion de l’école publique comme mentionné plus haut, incombent à la commune.

Le sport et les loisirs.

Pour rendre à Cocody son lustre et son dynamisme perdus, le nouveau maire gagnerait à plancher sur la création d’un complexe sportif, et de plus de loisirs pour l’épanouissement des jeunes et des enfants, notamment des centres aérés, une bibliothèque communale, un centre culturel ou d’évènements culturels et sportifs d’envergure.

Le troisième âge

J’aimerais bien voir ce que le maire compte faire pour cette frange de la population généralement laissée pour compte. Le succès de ce concept novateur est un véritable challenge pour la toute nouvelle équipe municipale qui en verrait son image valorisée. Pour finir, nous constatons que le programme du maire, quoique alléchant pèche cependant par quelques faiblesses qui sont entre autres, son désintérêt pour l’autonomisation de la femme, l’emploi des jeunes, le secteur du transport (syndicats, gnambros, coût élevé du titre de transport, etc.) Fini la campagne et ses slogans. Place à présent à la réalisation des promesses électorales.

Les commentaires sont fermés.