Lutte contre les grossesses en milieu scolaire/Une Ong sensibilise les jeunes filles

Par Hermance Lobognon (stagiaire) 

« L’impact de la grossesse en milieu scolaire », tel est le thème présenté lors du lancement officiel  de la campagne de lutte contre les grossesses précoces en milieu scolaire en Côte d’Ivoire débattu le mercredi 18 Avril au Lycée Mamie Fêtê de Bingerville. Sensibiliser les jeunes filles, soulager les parents d’élève, avoir un regard plus pointu sur l’éduction des enfants, en ce qui concerne les grossesses en milieu scolaire, c’est l’objectif que s’est assigné l’Ong L’Eternel Pourvoira Internationale (LEPI).  Kôkô Zouzoua, représentant la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique Kandia Camara, a encouragé cette initiative avant d’exhorter les élèves à se concentrer davantage sur leurs études. « Ouvrez vos cahiers ! Ecoutez vos parents ! L’école n’est pas un lieu pour faire des enfants que tout le monde joue son rôle car, c’est un combat collectif », a t-il recommandé. En sa qualité de Sage-femme et invitée, Adjaratou Koné a souligné que « dès l’âge de huit (8) ans nos enfants commencent à avoir des rapports sexuels. C’est pourquoi, ils  doivent être nos amis jusqu’à un certain âge », a-t-elle affirmé. Exposant sur le sous thème « Comment remédier aux maux qui minent l’école Ivoirienne », le conférencier du jour Assendé Ocho a souligné que l’éducation sexuelle complète reste la solution idoine pour stopper ce fléau.  Entre autres activités, des conférences et des sketches  ont meublé cette cérémonie.

LIRE AUSSI :   Reboisement/Actions citoyennes de MTN CI a lancé le projet