Lesotho: le Premier ministre Thabane démissionne

Le Premier ministre du Lesotho, Thomas Thabane, a officiellement remis sa démission mardi, mettant fin à une crise politique causée par son implication dans l’assassinat de son ex-femme en 2017.

“Je viens devant vous aujourd’hui pour vous annoncer que le travail que vous m’avez confié n’est peut-être pas terminé, mais le moment est venu pour moi de me retirer du théâtre des opérations, de quitter la vie publique et mes fonctions”, a déclaré M. Thabane dans une émission télévisée. discours.

Le chef du gouvernement avait annoncé lundi son départ à la retraite dans un bref discours à la presse.

Thabane, 80 ans, au pouvoir depuis 2017, sera remplacé à la tête du gouvernement par l’actuel ministre des Finances, Moeketsi Majoro.

Le chef du gouvernement est sur la sellette depuis que les tribunaux du pays l’ont soupçonné, plus tôt cette année, d’être impliqué dans le meurtre de son ex-femme, Lipolelo Thabane, quelques jours avant son entrée en fonction.

Son propre parti, la Convention All Basoto ( ABC ), et sa coalition gouvernementale l’ont exhorté à démissionner, mais l’octogénaire s’est accroché à son poste bec et ongles. Il s’était seulement engagé à quitter ses fonctions «fin juillet» en raison de son âge.

Le mois dernier, Thabane n’a pas hésité à emmener l’armée dans les rues de la capitale Maseru pour, selon lui, «rétablir l’ordre» face à ses ennemis politiques, qu’il a qualifiés de factieux.

Sous la médiation sud-africaine, le gouvernement de coalition s’est alors engagé à autoriser une sortie «digne» du Premier ministre. Mais le Premier ministre a refusé à plusieurs reprises de fixer la moindre date pour son départ.

AFP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook