Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Les victimes de Lion Air veulent un même procès avec le crash d’Ethiopian Airlines

Les victimes de la compagnie Lion Air veulent un procès unique contre Boeing avec le crash d’Ethiopian Airlines alors des familles kényanes ont décidé de porter plainte contre l’avionneur américain.

Des similarités claires et donc un même procès, les victimes du crash du Boeing 737 Max de la compagnie indonésienne Lion Air réclament le même traitement que celui de l’accident d’Ethiopian Airlines. En conférence de presse jeudi à Jakarta, leurs avocats estiment que tout plaide en faveur d’une telle démarche.

« Premièrement, Boeing est aux États-Unis … Deuxièmement, l’avion a été fabriqué aux États-Unis … Troisièmement, l’essentiel des preuves des actes fautifs de Boeing se trouvent aux États-Unis. Et quatrièmement, le plus important, une justice égale pour toutes les victimes nécessite un seul procès aux États-Unis. », pense l’avocat d’Herrmann law group, Mark Lindquist.

Ces avocats se basent surtout sur les similarités entre les deux accidents qui ont fait respectivement 189 et 157 morts. « Avions similaires ; le Boeing 737-Max, des problèmes similaires ; avec le capteur dans le MCAS, des schémas de vol similaires où le nez pique, puis monte, monte et descend, alors que les pilotes combattaient le MCAS. Et finalement, une plongée semblable et fatale. », explique-t-il.

Cette sortie intervient au moment où la compagnie éthiopienne présentait les premiers résultats de l’enquête. Un premier rapport qui révèle notamment que les pilotes ont bien suivi la procédure recommandée par Boeing qui voit les plaintes s’accumuler.

Après celle d’un ressortissant rwandais, c’est au tour des familles de victimes kényanes d’enclencher une action en justice contre l’avionneur à la suite de l’accident de l’appareil d’Ethiopian Airlines, le 10 mars dernier. Ces familles mettent l’avionneur américain devant ses responsabilités se basant sur les rapports initiaux faisant état de défauts de conception qui auraient pu être à l’origine de l’accident.

Facebook