Les prix du pétrole reprennent des forces

Le prix du baril de pétrole a connu une légère hausse vendredi après la chute enregistrée en début de semaine. Le Brent s‘échangeait à 62,98 dollars en fin de journée sur le marché européen alors que l’OPEP et la Russie se sont entendus pour étendre l’accord de limitation de la production.

L’accord a été obtenu par le ministre saoudien de l‘Énergie en visite à Saint-Pétersbourg.

“Les deux dernières années ont été bonnes. Les dernières semaines n’ont pas été aussi bonnes. Lors de la réunion de juin, nous avons vu émerger un consensus au sujet de la nécessité de poursuivre la politique d’approvisionnement que nous avons établie”, a souligné Khalid Al-Falih, le ministre saoudien de l’Energie.

Si la surproduction explique en grande partie la chute des prix entre 2014 et 2016, les Russes estiment que la géopolitique actuelle est à l’origine des variations des prix du baril.

“Nous ne pouvons même pas parler des prix de demain. Les facteurs fondamentaux qui déterminent souvent les prix du pétrole : l’offre et la demande sont influencés par les nouvelles, les sanctions, les guerres commerciales. C’est imprévisible”, a renchéri pour sa part Alexander Novak, le ministre russe de l’Energie.

La production généreuse des États-Unis et la guerre commerciale entre Washington et Pékin pourraient limiter la hausse des prix du baril, rendant ainsi l’accord entre l’OPEP et les pays non-OPEP indispensable à l‘équilibre du marché.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook