ads bas

Le calme est revenu à Zouan-Hounien : le rôle joué par  Mabri Toikeuse.

ads bas

Par Jean Levry – Afriquematin.net

La ville de Zouan-Hounien, dans l’extrême ouest de la Côte d’Ivoire, a été le théâtre de violents affrontements entre les communautés en début de semaine. Le mardi 21 novembre 2018, les affrontements entre les élèves en majorité des autochtones ‘’Dans’’ et les allogènes, des ‘’jeunes Dioulas’’ suite à  la mort d’un élève survenue après sa bastonnade par un chauffeur et son apprenti  ont causé plusieurs blessés graves. Le bilan matériel de la folle journée est également lourd : 23 véhicules incendiés, 17 motos incendiés, 15 magasins ou pillés, une mosquée et le marché entièrement parti en fumée.

Après ces événements ont mis la ville à feu et à sang, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Abdallah Toikeusse Mabri, et par ailleurs président du Conseil Régional du Tonkpi, est allé en pompier, le vendredi 23 novembre 2018, pour ramener le calme.

Après avoir fait un constat des dégâts, le membre du gouvernement  a rencontré successivement les parents de l’élève en classe de 6ème décédé, les différentes communautés, les leaders de la jeunesse, des femmes, les chefs coutumiers, les guides religieux, les parents des victimes. Au cours d’une rencontre en présence des autorités administratives de la région, il a demandé aux populations d’enterrer définitivement la hache de guerre et d’œuvrer à un retour rapide de la paix sans laquelle aucun développement n’est possible.

Mabri Toikeuse a rassuré les uns et les autres que les responsabilités seront clairement situées et les fautifs subiront la rigueur de la loi.

Les commentaires sont fermés.