La France obtient le renvoi de l’Ambassadrice de l’UA pour avoir critiqué le FCFA

Arikana Chihombori Ambassadrice de l’UA aux USA serait limogée sur demande de la France pour avoir critiqué le FCFA.

Plusieurs sources confirment que la France n’a pas apprécié son discours contre le FCFA. Elle aurait saisi le président du Tchad de demander à l’actuel Chairman de l’UA (Ancien Ministre des Affaires Étrangères du Tchad) que la Zimbabwéenne Chihombori-Quao soit limogée.

Elle a été informée dans une lettre qui circule sur les réseaux sociaux que conformément aux conditions de service régissant sa nomination à la Représentation permanente de la Mission de l’UA aux États-Unis à Washington, un terme sera mis à son contrat avec à partir du 1er novembre.

En effet, dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, Chihombori-Quao a déclaré que lorsque les anciennes puissances coloniales quittaient le continent, la France avait forcé ses anciennes colonies à signer un pacte « vraiment terrible » pour la poursuite de la colonisation. Elle a argumenté qu’« Aujourd’hui, la France sort de l’Afrique francophone plus de 500 milliards de dollars américains. Nous, les Africains et les pays pauvres, donnons à la France 500 milliards de dollars US année après année ».

Rawlings très révolté, a déclaré que le fait qu’une personne exprime « son opinion sur les effets néfastes de la colonisation et le coût énorme du contrôle français dans plusieurs régions d’Afrique, cet acte peut être décrit comme venant des esprits colonisés sous contrôle français». Il a ajouté que « Comment ce comportement honteux peut-il émaner de nous? Une femme disposant de tout ce qu’il faut pour galvaniser notre continent est prise pour cible par des marchands de pouvoir colonisés par la France… Avec des dirigeants de ce genre, comment ce continent peut-il progresser? ».

*******************

FRANÇAFRIQUE, FRANC CFA, LIMOGEAGE DU DR CHIHOMBORI, AMBASSADRICE DE L’UA AUX USA : UNE LEÇON A MEDITER !

Sans être normal, le limogeage du Dr Arikana Chihombori-Quao, précédemment ambassadrice de l’Union Africaine aux États-Unis pouvait intervenir à tout moment. Et, tel un couperet, il finit par tomber le 7 octobre 2019 ! C’est le cabinet du président de la commission de l’Union Africaine dirigé par le Tchadien Moussa Faki Mahamat qui a annoncé ce limogeage du Dr Arikana Chihombori-Quao.

En fait, sans peut-être le savoir ou à dessein, cette jeune femme ressortissante du Zimbabwe, médecin et activiste, croyait pouvoir s’exprimer en toute liberté et en toute indépendance d’esprit sur le franc CFA. Comme si elle travaillait au nom et pour le compte d’une institution réellement indépendante qui s’appelle Union africaine (UA). Or, à tous points de vue, elle a tout faux.

Elle a tout faux, puisque le monde entier sait que sans le concours bienveillant de la communauté internationale et, singulièrement l’appui politique et financier de la France, cette organisation continentale n’existerait pas ou battrait de l’aile. En effet, non seulement, elle a toujours été financée par des partenaires au développement (la France y compris), mais, à l’instar même de la quasi-totalité de ses 54 Etats membres, elle ne peut s’exprimer de manière indépendante sur un sujet de la plus haute importance pour l’économie française comme le franc CFA.

L’INDÉPENDANCE N’EST PAS UN MOT MAIS UN ESPRIT !

Ceci tient au fait que depuis sa création en 1945 et sa mise en circulation dans les circuits monétaires et financiers, le franc CFA, une simple unité de comptes dans le Trésor public français, contribue à promouvoir l’économie française, conformément aux objectifs de départ librement consentis et arrêtés d’un commun accord entre l’Hexagone et ses partenaires africains.

En un mot comme en cent, les 155.000 000 de ressortissants des 15 pays membres des Comores, d’Afrique de l’ouest et du centre acceptent bénévolement, depuis 74 ans, de travailler à renflouer gratuitement les caisses dudit Trésor français afin de rendre l’économie française très compétitive via la viabilisation, la dynamisation ou la revitalisation des PME et des PMI.

Ils le font en s’appauvrissant joyeusement d’année en année. Il en a toujours été ainsi, parce que c’est la volonté clairement affichée des Africains eux-mêmes. Des Africains on ne peut plus fiers d’enrichir gentiment leurs anciens maîtres Gaulois, alors que rien ne les oblige ! Rien, à part le fait que dans leur grande majorité, ils continuent à dépendre de Paris pour boucler leurs budgets-programmes et comptent sur leur allié pour être défendus au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

Preuve tangible d’enrichissement de la France : toutes nos réserves de change sont déposées dans les caisses de la Banque de France et du trésor public français. Mieux, c’est à Chamalières, un petit village paumé situé dans le sud de la France qu’aucun Africain ne connaît, que le F. CFA est fabriqué depuis 1945 avant d’être acheminé dans les 15 pays utilisateurs.

Compte-tenu du fait que ce n’est pas encore une monnaie convertible comme le dollar américain, le yen japonais ou la livre sterling, les Français, qui sont plus intelligents que leurs anciens sujets africains, n’en veulent pas. Ils ne l’utilisent donc pas. Ils en reconnaissent toutefois la parité avec leur monnaie : le franc français et l’euro.

MACRON, IDRISS DEBY ET FAKI MAHAMAT DANS L’EMBARRAS TOTAL ?

A Addis-Abeba (Ethiopie), le siège de l’Union africaine a été entièrement construit et équipé grâce à la “générosité ” et à la “magnanimité” de nos amis Chinois. Pour pouvoir continuer à survivre, cette UA compte sur les bailleurs de fonds étrangers sinon elle va mettre la clé sous le paillon sans délai. En sa qualité d’ambassadrice d’une telle organisation auprès des USA, le Dr Arikana Chihombori-Quao devrait le savoir et éviter de faire des déclarations peu diplomatiques qui ne plaisent pas aux vrais décideurs de l’Union africaine, en l’occurrence nos amis Français !

En effet, dès que la France ne veut pas d’un cadre de l’UA à un poste important, que peut bien faire le jeune et dynamique président de la Commission, Moussa Faki Mahamat, ancien chef de la diplomatie tchadienne ? Rien ! Si le président Emmanuel Macron, jeune économiste sorti de l’ENAM de Paris, ancien ministre des finances de François Hollande qui connaît sur les doigts d’une main les graves dangers et conséquences liés à une déconnexion d’avec le franc CFA n’ordonne pas de limoger un cadre comme le Dr Chihombori, il risque gros : son propre fauteuil à l’Elysée !

Quant à l’ancien chef rebelle et colonel-président tchadien Idriss Deby Itno, il voudrait peser de tout son poids et s’opposer à une injonction des autorités françaises relativement au franc CFA qu’il ne le pourrait ! Mal pourrait même lui en prendre, surtout que pour payer ses propres fonctionnaires, il a déjà sollicité et bénéficié des largesses de l’Hexagone ; des prêts faramineux à des taux d’intérêts intéressants (pour le prêteur) qu’il n’a même pas encore fini de rembourser !

En raison de ce qui précède, il y a de fortes chances que le licenciement de la jeune femme zimbabwéenne, le Dr Arikana Chihombori-Quao, prenne effectivement effet à partir du 31 octobre prochain. Et, sauf revirement de situation des plus spectaculaires et des plus inimaginables, elle risque même de ne plus occuper de hautes fonctions à l’international, notamment des postes de prestiges à partir desquels elle pourra mener un combat anti-francéfaïque.

A CAUSE DU FRANC CFA, BEAUCOUP DE LEADERS AFRICAINS ONT ÉTÉ ASSASSINES !

Avant elle, des dirigeants africains teigneux comme l’Osagefo ghanéen Kwame Nkrumah, le Mozambicain Samora Machel, le congolais Patrice Eméri Lumumba, le Togolais Sylvanus Olympio ou encore le Burkinabé Thomas Sankara avaient subi de très virulentes attaques ciblées de la part des autorités de Paris à cause de leur aversion avérée pour la monnaie coloniale, la seule encore en vigueur au monde plus de 60 ans après les indépendances politiques !

Lorsque dans son discours critique contre le Franc CFA partagé sous forme de vidéo jugée virulente sur les réseaux sociaux, le Dr Arikana Chihombori-Quao affirme que la France avait, au moment de la décolonisation, signé un pacte “vraiment terrible” avec ses ex-colonies, c’est vrai. Avant elle, beaucoup de pays industrialisés de la planète en ont parlé, ont même courageusement dénoncé et condamné le fait que de manière récurrente, la France sortirait 500 milliards de dollars de l’Afrique francophone. Parmi eux, l’Italie, l’Allemagne, la Russie, la Chine, la Corée, les USA.

Mais que cela vienne de la bouche d’une diplomate membre d’une organisation politiquement et financièrement placée sous coupe réglée de la France ne saurait être tolérée par les officiels français et de l’UA ! Pas étonnant donc que cette France-là réagisse avec promptitude afin que le prochain diplomate qui sera nommé en remplacement du Dr Arikana Chihombori-Quao soit une personnalité malléable à souhait ; c’est-à-dire un béni-oui-oui, un Yes-man, un “mange et tais-toi” prêt à applaudir des deux mains l’exploitation francéfaïque des Africains par la France !

De son côté, l’ancien président Ghanéen, Jerry John Rawlings peut continuer à dénoncer le limogeage de la jeune femme zimbabwéenne que cela ne changera pas grand-chose. La preuve ? : dans un communiqué officiel, la Commission de l’Union Africaine réfute la version rendue publique sur la toile. Aussi, nous autres Africains devrions-nous savoir tirer leçon de ce qui nous arrive, pour ne pas continuer pendant longtemps encore à subir des revers de la part de la France ainsi que de beaucoup d’autres partenaires au développement.

C’est probablement dans ce sens qu’il faut inscrire la tapageuse déclaration, il y a une semaine, du ministre français de l’économie, Bruno Lemaire, affirmant que “La France est ouverte à une réforme ambitieuse du franc CFA” (sic !). Une ouverture que l’on pourrait qualifier à la fois de tardive et de suspecte, la future monnaie de la Cédeao, l’ECO, devant commencer à circuler dès 2020 ! Après avoir été fabriqué à Chamalières au nom et pour le compte des utilisateurs francophones !

Pierre Claver Ouedraogo

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook